Brève: La 5G, nouvelle arme de l'armée chinoise?

 

Le développement de la 5G par la Chine est un bond en avant redoutable. En bref, la 5G permettra une connexion d’une rapidité qui écrasera ce qu’on a pu connaître jusqu’à aujourd’hui. Plus d’objets pourront s’interconnecter simultanément et à une latence très réduite. Sur le champ de bataille, ce sont des systèmes d’information qui seront plus fiables et plus rapides.

Mais ce n’est qu’un début. La Chine espère passer d’un modèle basé sur l’information à un modèle basé sur l’intelligence. Grâce à la 5G, le déploiement de l’intelligence artificielle en opération est envisageable.  Si aujourd’hui la Chine garde le lead et gagne la course à la 5G, elle disposera d’une avance technologique et d’une maturité en termes d’infrastructures qui se traduira par un avantage opérationnel incontestable.

C’est une des raisons qui a motivé le refus du rachat de Qualcomm par Broadcom par les autorités américaines pour un motif de sécurité nationale en 2018. Ce type de décision est extrêmement rare aux Etats-Unis. Le comité américain de contrôle des investissements étrangers redoutait que Qualcomm abandonne ses efforts dans la 5G, laissant un vide pour que la Chine s’engouffre.

 

Thibaud Mattei

 

Articles similaires

Retour en haut