Brève : La Grande-Bretagne veut inviter l’Inde dans le programme Tempest

Alors que Madrid va officiellement rejoindre le programme SCAF demain, Londres ne cesse de multiplier les appels du pied pour convaincre un autre pays de rejoindre son programme de chasseur de nouvelle génération Tempest. Après la Suède et l’Italie, un temps présentés comme partenaires, puis le Japon, qui semble se tourner vers une solution plus américaine pour son F-3, c’est au tour de l’Inde de se voir inviter par le gouvernement Britannique pour rejoindre son programme. Une délégation britannique doit ainsi présenter le projet à l'Inde lors du salon Aero India 2019 qui se tient à Bangalore.

L’Inde a l’ambition de développer un programme de chasseur de nouvelle génération, le programme AMCA, mais le calendrier de ce projet est encore très flou. Initialement, l’objectif était de le développer en partenariat avec la Russie sur la base du Su-57. Mais les autorités indiennes ont annulé cette collaboration suite à l’augmentation des coûts de développement.

Reste qu’aujourd’hui, la priorité de l’IAF (Indian Air Force) est avant tout de recevoir ses 36 Rafale pour équiper ses deux escadrons, et de mener à bien la compétition MMRCA 2.0, portant sur 110 nouveaux appareils. La présentation d’un possible partenariat sur le Tempest apparaît comme un argument pour promouvoir le Typhoon dans cette compétition, sachant que la France, les Etats-Unis et la Russie disposent tous les trois d’un programme de nouvelle génération également.

Articles similaires

Retour en haut