Brève: La Russie veut se déconnecter d’Internet avant avril 2019

L’entreprise a le mérite d’être ambitieuse. L’agence de presse Russe RosBizneskonsalting (RBK) vient d’annoncer la volonté du Kremlin de couper le pays de l’Internet mondial lors d’un test grandeur nature avant le 1er Avril 2019. L’exercice permettra à la Russie de faire un état des lieux sur ce qui reste à accomplir pour disposer d’un intranet national indépendant du réseau mondial.

Cet exercice intervient alors même que la Russie est accusée de mener des opérations suspectes proche de câbles sous-marins, notamment atlantiques. Le Kremlin semble vouloir s’assurer qu’en cas de guerre, son économie et ses systèmes d’information resteraient à flots si ces câbles venaient à être ciblés.

La Russie n’en est pas à son coup d’essai dans sa stratégie de nationalisation du cyberespace. Elle annonçait en 2017 sa volonté d’acheminer localement 95% du trafic internet d’ici 2020. A l’image de la grande muraille numérique chinoise, la Russie pourra filtrer et censurer le trafic Web entrant via des points d’échanges contrôlés par le Roskomnazor, organisme russe de supervision des télécommunications. Si le test réussit, alors le ciblage des câbles sous-marins en cas de conflit devient une menace d’autant plus sérieuse. Affaire à suivre !

 

Thibaud Mattei

 

Articles similaires

Retour en haut