Brève : Les forces aériennes russes ont mené une attaque simulée sur une station radar norvégienne en 2018

Selon le site The Barents Observer, les forces aériennes russes auraient mené, le 14 février 2018, une simulation d’attaque aérienne sur le radar de la station de Vardø, au nord du pays. L’attaque simulée a été menée par bombardiers 11 su-24 Fencer.

L’information a été révélée par le lieutenant général Morton Haga Lunde, directeur des services de renseignement norvégiens, lors de la présentation annuelle faite à la Société Militaire d’Oslo, le 11 février 2019.

Ce n’est pas la première fois qu’une telle simulation agressive est menée. Le 24 mars 2017, une mission similaire avait été menée sur la même cible, avec un nombre plus restreint d’appareils.

Si les vols à proximité des systèmes de détection de l’OTAN sont relativement courants, la mise en œuvre d’un exercice simulant sans doute possible une attaque contre une installation radar d’un pays de l’OTAN est évidemment hautement problématique. Les risques d’une mauvaise interprétation des objectifs adverses existent, et les conséquences pourraient être très importantes.

Articles similaires

Retour en haut