Brève : L'Inde et le Pakistan s'affrontent dans le ciel, et dans les communiqués

Dans la nuit du 25 au 26 février, 14 Mirage 2000 indiens ont mené une attaque surprise sur des bases islamistes du mouvement  Jaish-e-Mohammad, situées au Pakistan.

Cette attaque a donné le départ à une crise majeure entre Islamabad et New Delhi, donnant lieu à de nombreuses provocations tant à la frontière que dans les airs. Et ce matin, la crise a franchi une nouvelle étape. En premier lieu, les autorités pakistanaises ont annoncé avoir abattu deux avions de combat indiens ayant pénétré l'espace aérien du pays. Peu de temps après, c'est New Delhi qui annonçait avoir abattu un F-16 pakistanais.

Coté indien, on ne reconnait pas la perte de deux avions de combat. Mais les médias pakistanais ont rapidement diffusé des images d'un appareil abattu, un MIG-21, ainsi que les effets et une courte vidéo du pilote de l'appareil capturé, le Wing Commander Abhinandan, qui, conformément aux conventions internationales, donne son nom, grade et matricule. L'Inde reconnait en revanche la perte d'un hélicoptère de transport Mi-17V-5 dans la zone, et les corps de deux des membres d’équipage ont déjà été retrouvés.

Pour l'heure il n'y a pas plus d'informations sur les circonstances et les conséquences de ces engagements. D'autres informations seront publiées au fil de la journée.

 

Articles similaires

Retour en haut