Passe Muraille n°06

Semaine du 18 février 2019

 

NB :  "Passe muraille" est une publication hebdomadaire réalisée par le collectif EastisRed, spécialistes de l'actualité chinoise. Découvrez une synthèse de l'actualité stratégique, militaire et politique tirée de sources locales, pour mieux comprendre et analyser le point de vue de cette superpuissance asiatique.

 

Focus

Cette semaine, les sujets en exergue dans la presse spécialisée chinoise ne manquent pas. L’exposition internationale d’Abou Dhabi, pour ne citer que cet exemple, a bénéficié d’une grande attention médiatique témoignant de l’intérêt que la Chine porte à cette région du monde.

Néanmoins, ce sont les officiers de l’APL qui constituent le réel point de mire des journalistes. Le Quotidien de l’APL a ainsi publié une série d’article invitant les supérieurs hiérarchiques de chaque échelon de l’armée à mieux se conduire, et en particulier, à ne pas se comporter en tyran. Ainsi, à grands renforts d’exemples historiques ou d’arguments idéologiques, chacun est invité à faire participer ses subordonnés, à écouter les divergences, à respecter le temps de repos de chacun et à évaluer la situation sur le terrain plutôt que de rester le nez dans les rapports.

Ce tombereau d’articles fait suite à d’autres recommandations publiées les semaines passées (et relayées dans les Passe-Murailles précédents). Les officiers étaient notamment invités à lutter contre la micro-corruption et la redistribution systématique des corvées. Le problème du caporalisme au sein de l’armée demeure manifestement irrésolu.

Sommaire

  1. Politique & doctrine
  2. CMC
  3. APL
  4. PLAN
  5. PLARF
  6. Entrainements & vie militaire
  7. Diplomatie militaire
  8. Mers de Chine et litiges territoriaux
  9. Intégration civilo-militaire
  10. Sciences & technologies
  11. Equipements
  12. Spatial

 

Politique et doctrine

 

  • La Jeunesse aux manettes: En se basant sur le discours de Xi Jinping pour le nouvel an 2019, le Quotidien de l'APL rappelle que l'Etat communiste doit toujours conserver un état d'esprit "jeune", c'est à dire téméraire, qui ne craint ni le vent, ni la pluie, ni de gravir les montagnes. "Les révolutionnaires sont des jeunes éternels", rappelle le journaliste, en se fondant sur des figures de la guerre civile chinoise comme Xu Teli, général de l'armée rouge et un des meneurs de la longue marche à 57 ans. L’article précise: jeune, le gouvernement actuel l'est aussi, dans son esprit...  Et le journaliste de conclure: l'état jeune "s'applique aussi à l'armée, qui doit évoluer selon l'esprit du "jeune lutteur".
  • "Enrichissez votre style, racontez de belles histoire!" : En première page du Quotidien de l'APL, l'édito du 19 février exhorte ses confrères à améliorer leurs articles et à contribuer à donner l'image d'une armée forte et puissante, conformément aux consignes explicites de Xi Jinping. Le journaliste doit diriger l'opinion et remodeler le lecteur. En ce qui concerne les soldats, la presse doit contribuer à diffuser efficacement la pensée de Xi Jinping. L'éditorialiste rappelle enfin que le journaliste chinois est soumis aux "48 responsabilités de la mission", parmi lesquelles adhérer à la ligne idéologique de Xi Jinping, rectifier l'opinion publique, rectifier les "idéaux" contenus dans l'information, louer le Parti avec vigueur... Et pour parvenir à ses fins, le journaliste doit affuter sa plume et travailler son style !
  • Le maoïsme dans la pensée de Xi : En 2014, Xi Jinping a organisé à Gutian (Fujian) la conférence pour le travail politique dans l’armée (2014年全军政治工作会议). Le choix de ce lieu n’est pas un hasard : il est effectivement célèbre pour avoir hébergé le Congrès de 1929, au cours duquel Mao Zedong a affirmé son leadership sur la 4ème Armée Zhu-Mao (朱毛四军) et a éradiqué les tendances démocratiques parmi les troupes. Ces détails n’ont probablement pas échappé aux cadres convoqués alors, et cette conférence fut une étape importante dans la reprise en main de l’APL par Xi Jinping. Ainsi, le Quotidien du Peuple a publié cette semaine un long article revenant sur cette conférence, mais aussi, plus important, sur son esprit. En soi, l’article n’indique rien de nouveau, sinon la poursuite de la préparation militaire, la lutte contre la corruption au sein de l’armée, la poursuite du travail politique et la loyauté “au centre”. La parution d’un tel article, dans le Quotidien du Peuple, est un discret rappel à l’ordre à l’intention de certains chefs trop négligents ou autonomes aux yeux du Parti.
  • "Ouvrez vos cercles d'amis "WeChat" : WeChat est un acteur incontournable. Après avoir tenté de réduire la dépendance aux portables dans les campements, le Quotidien de l'APL change manifestement son fusil d'épaule et conseille aux soldats de partager des nouvelles gaies et de chanter les louanges de leurs officiers. L’objectif est désormais d’éviter que des publications à contenu négatif (propos défaitistes ou dépressifs) ne soient enregistrées par des utilisateurs puis diffusées.
  • Non au Formalisme (形式主义) : Le formalisme est défini par le Quotidien de l'APL comme une manière en apparence satisfaisante d'accomplir son travail, sans pour autant le réaliser concrètement. Dans cet article-fleuve, le journaliste demande aux responsables de ne pas fuir leurs tâches, de ne pas bâcler leur travail sous couvert du formalisme et de s'acquitter pleinement de leurs missions.
  • Service militaire : Xinhua reproduit une interview de Zhou Jian (周健), professeur et expert du droit militaire à l’Université de défense nationale (国防大学) parue dans le “journal du droit” (法制日报). Dans cette interview, Zhou Jian explique les bases juridiques permettant de punir les personnes refusant le service militaire. Article à consulter en priorité par les experts du droit chinois, en raison de nombreuses précisions techniques.
  • Diplomatie marxiste : Dans un long article écrit par un doctorant à l'Université marxiste de Jilin, publié sur le site du Quotidien de l'APL, la diplomatie de Xi Jinping est décrite comme pétrie de marxisme. D'abord, le slogan de la "construction d'une communauté de destin" correspond à l'esprit du texte du grand penseur allemand. Ensuite, l'objectif du win-win dans les relations internationales fait écho à la dialectique matérialiste qui débouche sur la transformation objective du monde. Enfin, la BRI (Belt and Road Initiative) reflète le passage de la théorie à la pratique scientifique, comme le souhaitait Marx.
  • Qui veut la paix prépare la guerre : selon cet article de Qiushi sur la dialectique entre la paix et la guerre, alors que la politique d'apaisement de l'Angleterre et de la France a conduit au désastre de la Seconde guerre mondiale,  la résistance chinoise au côté des nord-coréens face aux Etats-Unis durant la guerre de Corée aurait offert à la Chine les décennies de paix subséquentes.

CMC

 

  • Discours sur le travail politique et légal : Le 15 février 2019, Zhang Youxia a prononcé un discours sur l’innovation dans le travail politique et légal (政法工作). Il y appelle à renforcer l’armée par un contrôle juridique plus solide et strict (从严治军). Le système juridique militaire doit s’imprégner des Quatre Consciences (四个意识 : de l'idéologie, de l'ensemble, du coeur et de la ligne), des Quatre Confiances (四个自信 : dans le chemin choisi, dans la théorie qui les guide, dans le système politique, dans la culture), et des Trois Défenses (三个维护 : de l’autorité du parti, du coeur, la responsabilité du président de la Commission militaire centrale).
  • Peine d’emprisonnement à vie pour Fang Fenghui : Le 20 février, un tribunal militaire a condamné l’ancien Chef d’état-major de la CMC Fang Fenghui (房峰辉) à la réclusion à perpétuité pour corruption. Il a également fait l’objet d’une déchéance de ses droits politiques, d’une confiscation de ses biens personnels et d’une obligation de recouvrement des avoirs volés.
  • Groupe dirigeant : La sixième réunion du groupe directeur de la Commission militaire centrale pour le renforcement de la défense nationale et de la réforme militaire s'est tenue le 21 février à Pékin. Etaient présents Xu Qiliang (许其亮), Zhang Youxia (张又侠), Li Zuocheng (李作成), Miao Hua (苗华). Un certain nombre de problèmes pratiques liés à la réforme ont été discutés.

APL

 

  • Interview du rédacteur-en-chef du quotidien de l'APL Weiwei (韦伟) : le chemin de l'harmonisation des médias militaire : Weiwei, rédacteur en chef du Quotidien de l’APL, répond aux questions d’un de ses confrères. Au cours de cette très longue interview, il se réjouit de l’ampleur et du développement des médias liés à l’armée, ainsi que la pertinence éprouvée de leur centralisation. Weiwei applaudit la capacité de l’armée à utiliser tous les réseaux pour diffuser la pensée juste. On retiendra notamment de cet entretien le succès du Weibo de l’APL, ainsi que de son compte Douyin, et la popularité exceptionnelle des vidéos courtes diffusées sur les réseaux, tournées comme des bandes d’annonce de films. Quant au fond, la doxa des journalistes s’inspire directement des directives de Xi Jinping : uniformiser l’opinion sur la toile, renforcer l’armée.
  • Politique d’éducation à la défense : Le bureau pour l'éducation à la défense nationale (国防教育办公室) est prêt à lancer le plan 2019 pour l’éducation à la défense. Ce plan comprend différents types d’actions menées au sein de différentes écoles. Les activités comprennent des portes ouvertes, sur des navires par exemple (la date des 70 ans de la PLAN approche), mais aussi des bases militaires ou des postes-frontières. Cette politique joue un rôle important dans la relation entre la société chinoise, et notamment la jeunesse, et son armée.
  • Témoignage d’un journaliste : Mou Zhongtan (缪中谈)  "accorde" un entretien à ses confrère du Quotidien de l'APL pour témoigner de sa mission de journaliste. "Xi Jinping nous a rappelé lors de l’inspection de notre unité de travail que le gène rouge se transmettait de génération en génération". Mou Zhongtan, fort de cet enseignement, enchaîne : "cette mission est sacrée. Le stylo du journaliste doit enflammer la confiance et le sens de la responsabilité des soldats".
  • Un perchoir surplombant la Chine : Un article du journal Qiushi rend hommage aux gardes-frontières chinois "bénis et respectés" par la population. Cet article précise que le poste de garde-frontières à l’altitude la plus élevée est celui de Heweitan (河尾滩哨所) sur le point culminant du plateau du Karakoram (喀喇昆仑高原). Il se situe 210 mètres plus haut que le camp de base d'escalade de l'Everest. Le poste le plus froid est celui de la rivière Yimu (伊木河哨所) dans les montagnes de Daxing'anling (大兴安岭) dans le Heilongjiang, avec des températures descendant jusqu'à -57° et 80 jours de dégel par an.

PLAN

 

  • Type-055 : Un nouveau destroyer type-055 sera mis en service en mars 2019. Selon Sina, il devrait être baptisé Nanning (南宁). L’article spécifie également que si quatre destroyers type-055 ont déjà été lancés, les n°5 et n°6 seraient en construction à Shanghai. Avec le “Lhassa” (voir le Passe-Muraille n°5), 2019 devrait donc voir le nombre de destroyers 055 lancés passer à six.
  • Interception d’un vaisseau fantôme :  Le 19 février, d’après le Bureau maritime du Wusong, un navire étranger battant le pavillon du Belize et ayant désactivé son système d’identification automatique a pénétré sans autorisation dans la zone de l’embouchure du fleuve Yangzi. Grâce à une action coordonnée de navires des garde-côtes (Haixun 103 et Haixun 012) et de forces de protection des frontières, le “navire fantôme” a pu être intercepté après six heures de course-poursuite.

PLARF

 

  • Lancement du compte Weibo de la PLARF (People's Liberation Army's Rocket Force)? : Pour les amateurs de missiles, la PLARF a publié le 19 février une nouvelle vidéo riche en images. Cette vidéo annonce, selon Sina, l’ouverture du compte Weibo officiel de la PLARF, le “cœur de la dissuasion stratégique chinoise”.

Entraînements et vie militaire

 

  • Attention au “tracéisme!” (痕迹主义) : Le Quotidien de l'APL conseille aux officiers de se méfier des registres et des “traces écrites” lorsqu’ils souhaitent s’informer de la situation sur le terrain. Rien ne vaut l'inspection et le témoignage oral.  En effet, les registres ne correspondent pas toujours à la réalité…
  • Franchir le Yangzi :  Récemment, plus de 2000 hommes et officiers du génie ont participé à un exercice de franchissement de grande envergure sur le fleuve Yangzi. Un pont flottant d’une longueur de 1,1 kilomètres a été déployé en 26 minutes, dans des conditions de combat réelles.
  • Appel à la sobriété : "Les soldats dépensent de manière excessive, ils s'achètent des chaussures à plus de 1.000 yuan, s'offrent des produits de luxe" rapporte le Quotidien de l'APL. "Certains dépensent leur solde jusqu'au dernier centime, sans rien mettre de côté (...). La surconsommation n'impose pas seulement un poids économique, elle contribue à diffuser la pensée de l'hédonisme, la compétition entre soldats et influe négativement la puissance combattante (...). Camarades ! Les salaires doivent être correctement utilisés. Renoncez aux dépenses déraisonnables : il ne faut pas que les militaires rejoignent les rangs des "月光族" [YueGuangZu, peuple de la lune, argot signifiant ceux qui ne parviennent pas à boucler leur fin de mois].
  • Entraînement des forces spéciales du 83ème groupe armé : Les entraînements des forces spéciales ne tombent pas du ciel ! Des experts sont sollicités par le comité du Parti pour dresser les meilleurs modèles d’entraînements possibles. Au programme : natation, escalade, parachute, "tir de combat" et "plus de 20 compétences de combats". Les installations et équipements nécessaires ont été conçus et bâtis pour l'occasion.
  • La beauté est intérieure : "La beauté vient de l'intérieur, il faut cultiver son tempérament pour rayonner et donner à voir une belle apparence". Le journaliste de l'APL conseille aux cadres d'appliquer les préceptes du Parti, d’écouter les masses, de se conformer à la loi, afin de cultiver son esprit et de devenir...plus beau!
  • Changement de la durée de l’entraînement : Le modèle de formation des nouvelles recrues a changé cette année. Auparavant, au terme d’un entraînement de trois mois, les soldats étaient répartis au sein de l'APL. Cette année, la durée d'entraînement "de base" a été doublée. L’objectif est de former de meilleurs éléments, capables d’être immédiatement opérationnels sur le champ de bataille. Après cinq mois de formation, cette première promotion de soldats suscite l’enthousiasme du journaliste.
  • La longue marche pour entrer dans le Parti : Durant la période de transition entre l’hiver et le printemps, et pallier le manque d’effectif, un chef de peloton de la région militaire du Xinjiang s’est porté volontaire pour encadrer les entraînements. En conséquence, il pensait être parvenu au statut de “partenaire pour le développement” (发展对象, dernière étape pour intégrer le PCC). Cependant, en raison de résultats insuffisants à son évaluation militaire, il n’a pu se voir reconnaître comme tel, malgré sa grande motivation. Moralité de l’article : pour atteindre le statut de 发展对象, il faut être réellement méritant et réussir à traverser une sélection sévère.

Note : Les deux premiers stades pour intégrer le PCC sont 申请人 (candidat) et 积极分子 (élément actif). Chaque étape donne lieu à des formations et à des tests d’évaluation.

  • Avoir à la fois tort et raison : Le Quotidien de l'APL rapporte que Xiao Zhou (小周, certainement un surnom), soldat de l'APL, a reçu un rappel à l’ordre de la part du sergent pour avoir appelé sa famille un samedi alors même que son équipe organisait un match de Volley-Ball. "Quel est ce manque de discipline, fainéant !" a crié le supérieur. "Je n'ai pas parlé avec ma famille depuis une semaine... » ; "encore quelques phrases..." a plaidé Xiao Zhou. Heureusement, l'instructeur alerté par la dispute est intervenu, pour rappeler que le soldat a le droit d’organiser son repos, mais n’a pas le droit de contredire son supérieur. Xiao Zhu a donc dû s’excuser auprès du sergent.
  • De la nécessité de s'entraîner avec des drones : Le Quotidien de l'APL exhorte l'armée à habituer les soldats à s'entraîner avec des drones de combat, afin de s'approprier cette arme décisive et sans doute essentielle dans les futurs champs de bataille.
  • La confiance, primordiale au sein des troupes: Le journaliste du Quotidien de l'APL rappelle l'histoire du fameux Liu Bang répétant à ses hommes avant l'assaut: "je ne vaux pas untel, je ne vaux pas untel...". C'est pourtant lui, poursuit l'auteur, qui a fondé l'empire des Han. La clef du succès réside dans la capacité de Liu Bang à écouter ses officiers et à leur demander en temps de troubles “comment faire, que faire ?”. Certains cadres dirigeants estiment que poser ces questions est un signe de pusillanimité et de veulerie. L’article s’adresse donc à eux : il ne faut pas craindre de laisser les subordonnés exprimer leurs opinions : la décision finale prise par le cadre dirigeant sera ainsi mieux fondée et génèrera amour et respect envers son auteur.

Diplomatie militaire

 

  • Succès (apparent) pour une exposition de l’ONU : A l'occasion de l'exposition de l'APL au siège de l'ONU, un article-fleuve du Quotidien de l’APL recense les réactions positives entendues dans la haute hiérarchie à l’égard des casques bleus chinois. Où l’on apprend qu’un bon nombre de missions de maintien de la paix doivent leur réussite à la Chine…
  • "Les hussards rouges du Parti" : Le département de la propagande aurait déployé plus de 12.000 équipes artistiques pour présenter le programme "notre rêve chinois" à l'occasion des fêtes du printemps. Cette "cavalerie légère de la culture rouge" organise clubs de lectures, d'écriture et déclamations de poésie rouge. Les villages sont les premières cibles. Selon un membre d'un comité du parti de village, l'intervention "a permis de diffuser une énergie positive et de transmettre la voix du Parti".
  • Exercice des casques bleus chinois au Mali : Le 15 février 2019, la 6e unité des forces chinoises de maintien de la paix au Mali a participé à un exercice  de grande envergure organisé par le Centre de commandement du théâtre d'opération Mali-Est 联马团东战区司令部组织) et portant sur la protection de campements. Cet exercice a pour but de tester les troupes des pays présents en situation d’urgence, leurs capacités d'intervention rapide et la qualité du commandement. Au total, l'exercice a réuni 14 équipes et plus de 1300 personnes.
  • Rencontre entre le vice-ministre de la Défense vietnamien et Wei Fenghe : A l’occasion de sa visite en Chine du 19 au 22 février, le vice-ministre de la Défense vietnamien Nguyen Chi Vinh a rencontré le ministre de la Défense nationale chinois Wei Fenghe afin de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays dans les domaines de la médecine militaire, de l’industrie de défense et de la participation aux opérations de maintien de la paix de l’ONU.
  • Une base militaire chinoise au Tadjikistan ? Question au porte-parole du MAE : “est-ce vrai que la Chine possède une base militaire à la frontière afghano-tadjike ?” Réponse : “je n’en ai jamais entendu parler”.

Exposition internationale de la défense d'Abu Dhabi

 

  • La quatorzième exposition internationale de défense d'Abou Dhabi, qui s'est déroulée sur cinq jours, a été inaugurée le 17 février au Centre national des expositions d'Abou Dhabi. Le Bureau de l'industrie de la science et de la technologie de la Défense nationale de Chine a organisé la participation de 9 entreprises militaires et commerciales au pavillon national "Industrie militaire de la Chine". Sont présentés le système d'armes polyvalent WS-600L, le système de missiles antinavire C602 de moyenne portée, le sous-marin type 039A (麒麟), la frégate MRTV3000, l'AWACS ZDK-03 et le blindé VT4.
  • Voir ici des photos dont la potentielle proposition de type-054AE et ici d’autres photos du type-054AE avec un focus renforcé sur le radar.
  • Selon Phoenix TV, un nouveau blindé à été baptisé VN50. Son atout principal : sa climatisation, la plus puissante au monde (le véhicule est destiné aux armées du Moyen-Orient).
  • NORINCO présente un nouveau blindé à Abu Dhabi, qui utilise le châssis du VT4, un canon obusier 100 mm, et 2 mitrailleuses 30mm
  • Ce compte-rendu du salon dresse la liste des exposants navals chinois : 中船工业 (China CSSC Holdings limited) ; 中船重工 (China Shipbuilding Industry Corporation, CSIC) , etc.  

Mers de Chine et litiges territoriaux

 

  • Encore un tour dans les îles Diaoyu : Pour la cinquième fois depuis le début de l’année 2019, un navire des garde-côtes chinois a effectué une patrouille autour des îles Diaoyu. Les photos montrent que la flotte japonaise a réagi en "escortant" les garde-côtes chinois jusqu'à leur départ de la zone.

Intégration civilo-militaire

 

  • Intégration civilo-militaire dans la PLAAF: Récemment, la PLAAF a signé un certain nombre d'accords stratégiques avec des compagnies nationales d'aviation civile, portant sur l'évacuation et le transport héliporté de blessés ou de malades en hôpital. "Une mesure pragmatique d'intégration civilo-militaire", selon le chef du département logistique de la PLAAF. Cette mesure permettra de remédier au manque d'hôpitaux et de transport militaire dans certaines zones de Chine (îles, désert de Gobi, hautes montagnes).
  • Exégèse de la pensée de Xi Jinping : Le dernier volet de la série de commentaires sur Xi Jinping "Une pensée militaire forte” porte sur "l'entrée dans le printemps de l'innovation scientifique et technologique", pour laquelle l’intégration civilo-militaire est essentielle. Le second commentaire y fait écho : “Saisir les nouvelles implications des opportunités stratégiques importantes pour le développement de la nation” (把握我国发展重要战略机遇新内涵) qui porte sur l’amélioration des capacités de la Chine en matière d’innovation scientifique et technologique. Il ne faut pas s’y méprendre, cette expression alambiquée est importante. Xi Jinping rappelle souvent à ses cadres de comprendre les opportunités offertes à la Chine, c’est-à-dire être capable de tirer parti des derniers développements internationaux.

Sciences & Technologies

 

  • Des employés récompensés par la SASAC pour leurs hautes compétences techniques : A l’occasion de la 14ème Assemblée générale d’envergure nationale visant à récompenser les personnes hautement compétentes (高技能人才表彰大会), 167 salariés rattachés à 54 entreprises d’Etat se sont vus décerner le “prix national d’aptitude technique” (中华技能大奖) et le titre honorifique “d’expert national en technologies” (全国技术能手). Parmi les entreprises citées figurent la China Aerospace Science & Technology Corporation (CASC), l’Aviation Industry Corporation of China (AVIC), la China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC), ou encore la China National Petroleum Corporation (CNPC). Les entreprises sont principalement liées aux domaines de la défense et de l’énergie

Equipements

 

  • Plongeurs de combat: Des plongeurs de combats bientôt armés de lance-roquettes ? C’est ce que laisse entendre cet article: l’APL travaillerait sur des lance-roquettes à coup unique, utilisables sous l’eau, d’une centaine de mètres de portée, permettant de démultiplier la puissance de feu de leurs nageurs de combats.
  • Canon électromagnétique : Les tests du canon électromagnétique chinois se poursuivent. D’après Sina, l’équipe de Ma Weiming, considéré comme le père du projet (ou du moins celui qui l’a rendu possible grâce à des avancées en termes de propulsion et de génération d’électricité), ont réalisé de nouveaux progrès. Par ailleurs, les photos satellites dans l’article montrent que le tir du canon peut transpercer 12 plaques successives de béton.
  • Canon plasma : Deux articles ont récemment attiré l’attention des médias étrangers. Ces articles traitent d’un canon “au plasma” actuellement en production par l’APL. En particulier, cet article, qui ravira un lecteur plus renseigné techniquement, offre une rapide description de son fonctionnement ainsi que des détails intéressants sur le besoin et les raisons ayant poussé au développement de ce canon.
  • Un radio-laser installé en Antarctique : La 35ème équipe d'étude et d'exploration chinoise au pôle Nord a installé un système de radar laser doppler. Les coordonnées sont 69° 22′ N, 76° 22′ E. Le projet est financé par le Centre national de recherche sur les pôles (中国极地研究中心).
  • Trop léger, le Type-99A ? : D’après cet auteur, il ne faut pas s’en inquiéter. Son blindage reste aux normes “occidentales” et est prévu pour résister aux charges creuses et en tandem. En revanche, son principal défaut réside dans sa “petite taille”, environ 2,4 mètres de haut, contre 2,9 mètres en général pour les chars occidentaux. Ainsi, l’espace pour l’équipage est particulièrement restreint et peu pratique.
  • Radar anti-furtivité : Cet article-fleuve revient sur le radar chinois détruit en Syrie. L’auteur se lance dans un long résumé de l’histoire de la furtivité, et débouche sur la conclusion suivante : seuls les Etats-Unis disposent d’une véritable capacité anti-furtivité. Tant que le J-20 n'aura pas atteint sa pleine maturité et n'aura pas accumulé beaucoup d'expériences approfondies, la Chine ne peut pas disposer de capacités anti-furtives réelles. Cela prendra au moins quelques années, voire dix ans.
  • Type-094A : La Chine disposerait de 6 Type-094A, dont deux basés au Sud du pays. L’article décrit ensuite le processus de travail du titanium utilisé pour leur construction. Le titanium offre l’intérêt de pouvoir plonger à plus de 600 mètres de profondeur.
  • Déboires des S-400 : Une partie des missiles et équipements appartenant aux S-400 achetés par la Chine à la Russie ont été “abîmés lors d’une tempête dans la Manche”. La Russie a donc entrepris de produire à nouveau ces équipements pour dédommager la Chine du retard.
  • H-6K, J et N : Sina livre une présentation des différentes versions de H-6. (1) Le H-6K (et sa variante K+) de l’armée de l’air, disposant d’une nouvelle avionique et systèmes de communication ; (2) le H-6J, version navale du H-6K et (3) enfin le non-confirmé H-6N qui serait capable de tirer des missiles DF-21. L’auteur revient également sur leurs capacités d’être ravitaillés en vol, avec l’ajout d’une perche prévue à cet égard. Ces capacités ne seront toutefois pas pleinement exploitées avant l’arrivée des Y-20 de ravitaillement.
  • De l’emploi des Su-35 : Le Su-35 dispose d’une avionique très moderne et numérisée. Il possèderait des capacités de détection renforcées grâce à des radars répartis entre le nez de l’appareil et les ailes. Si un article était également paru la semaine dernière sur ce sujet, on apprend cette fois-ci que le Su-35 pourrait servir de coordinateur pour d’autres appareils grâce à ses systèmes de communications avancées (liaisons de données par exemple).

Spatial

 

  • Satellite quantique : L'équipe de recherche sur le satellite quantique "Mozi" (量子) dirigée par Pan Jianwei (潘建伟) a reçu le Cleveland Award 2018 de l'American Association for the Advancement of Science (AAAS) pour avoir jeté les bases de la prochaine génération de réseaux de communication sécurisés.
  • Chang’e 4 : Le Président Xi ainsi que l’ensemble des membres du Politburo ont rencontré les scientifiques et ingénieurs en charge de la mission Chang’e 4 pour les féliciter. Le Président Xi n’a pas non plus manqué l’occasion de rappeler l’importance de l’innovation technologique locale et le besoin d’obtenir le plus rapidement possible des succès dans les technologies clés.

Articles similaires

Retour en haut