Passe Muraille n°07

Semaine du 25 février 2019

 

NB :  "Passe muraille" est une publication hebdomadaire réalisée par le collectif EastisRed, spécialistes de l'actualité chinoise. Découvrez une synthèse de l'actualité stratégique, militaire et politique tirée de sources locales, pour mieux comprendre et analyser le point de vue de cette superpuissance asiatique.

 

Focus: le conflit indo-pakistanais dans la presse chinoise

 

Alors que les tensions entre l’Inde et le Pakistan ne cessent de s'intensifier, la presse spécialisée chinoise s’est empressée de livrer les “détails” des combats, et notamment les performances supposées des avions chinois dans l’arsenal pakistanais. En l'occurrence, un JF-17 aurait abattu un MiG-21 indien à l’aide d’un missile PL-5-E2. Le choix de ce missile serait justifié par son coût, moins élevé que celui lu SD-10. Alors que certains articles célèbrent cette première “victoire” du JF-17, d’autres admettent que la destruction d’un MiG-21 ne constitue pas un exploit, et si cela reste une bonne nouvelle, il ne faut pas surestimer le JF-17, inférieur au F-16A/B. Bien sûr, les enthousiastes ne partagent pas cet avis, et vantent les capacités de l’appareil (rival du F-16, pour un tiers du prix) et notamment son radar produit par le CETC-14. Un article avance, presque sarcastiquement, que non seulement le Pakistan possède des chasseurs et équipements chinois, mais dispose aussi d’un réseau de détection radar et de centres de commandement construits par la Chine.

Si certains journalistes chinois sont plus “favorables” aux Indiens et reconnaissent la supériorité militaire de l’Inde sur le Pakistan - et par conséquent invitent ce dernier à commander plus de JF-17, les autres reprennent la version pakistanaise des évènements, soutenant “l’amitié de fer” sino-pakistanaise. Le 3 février 2019, le quotidien nationaliste officiel Global Times titre en première page de son site : “La puissance militaire du Pakistan est inférieure à celle de l’Inde, mais ses soldats sont mieux entraînés”.

Au-delà des questions strictement militaires, Indiens et Pakistanais dialoguent avec Pékin. Ainsi, Wang Yi a discuté dans la nuit du 27 février avec son homologue pakistanais sur la situation. Pékin prône la retenue et l’apaisement afin de ne pas envenimer les tensions.

 

Sommaire

  1. Politique & doctrine
  2. CMC
  3. APL
  4. PLAN
  5. PLAAF
  6. Entrainements & vie militaire
  7. Diplomatie militaire
  8. Mers de Chine
  9. Intégration civilo-militaire
  10. Sciences & technologies
  11. Equipements

 

Abréviations

-QdA: Quotidien de l’APL
-TP: The Paper
-MinDef: Ministère de la Défense de la RPC
-MofCom: Ministère du Commerce de la République populaire de Chine
-Jstv: Jiangsu TV

 

Politique et doctrine

 

  • Un bon système est celui qui conjure le formalisme et le bureaucratisme (QdA) : Le Quotidien de l'APL publie un article-fleuve portant sur l'intérêt de la mise en place d'un système, doté de bonnes lois et de bons règlements destinés à conjurer le formalisme et le bureaucratisme, ces derniers étant supposés contribuer à diviser les masses et agir négativement sur l'armée.
  • Avoir confiance dans sa culture et ses valeurs (QdA): Le bon soldat entretient une solide confiance dans sa culture et dans ses valeurs. Cependant, il représente aussi la principale force de la modernisation socialiste. Comment faire cohabiter ce messianisme marxiste et les louanges gouvernementales pour les valeurs traditionnelles de la Chine? C'est simple: la valeur essentielle du soldat chinois, c'est son dévouement et sa confiance pour le Parti. Problème résolu!
  • Contrôler l'information (QdA): Dans un article particulièrement franc, le journaliste du Quotidien de l'APL exhorte le commandement à contrôler minutieusement l'information dans les baraquements, à travailler à la création d’un bon environnement WeChat en inondant les réseaux de la pensée de Xi Jinping. Il faut louer continuellement la puissance de l'armée chinoise, contribuer à créer une bonne opinion publique à son égard, et écarter tout ce qui a trait au "nihilisme".
  • Place à l’efficacité par l’évaluation quantitative (QdA): Cet article du Quotidien de l'APL décrit l'évolution de la réunion de début d’année du comité du parti de la Police Armée du Hebei, dont le format est passé de trois jours complets à une soirée. Le rapport du secrétaire du comité du parti, le commissaire politique Chen Weixu (陈维旭) s'est tenu à 8h précise et n'a duré que 40 minutes. De nombreux intervenants parfois sélectionnés au hasard dans l'assistance ont été invités à prendre la parole au micro sans pouvoir consulter leurs notes, interdites pour l'occasion. Ce grand changement de méthode voulu par le secrétaire s'inspire des méthodes pragmatiques de 2ème plenum de 7ème congrès du parti communiste de Xibaipo (西柏坡) dans le Hebei, tenu dans la cantine et sans mise en scène. Les panneaux situés à l'entrée de la réunion les années précédentes pour vanter les honneurs et les décorations attribués ont fait place à des listes numériques des infractions détectées par garnisons, dans une optique d'évaluation quantitative des unités. Les "documents littéraires" doivent ainsi se muter en "listes de données" à même de refléter de façon compréhensive la situation des troupes.
  • Comment diffuser une bonne image de l'armée (TP): La vidéo promotionnelle de l'APL intitulée "les frontière nationales", d'une durée de 45 secondes, sera diffusée dans plus de 15.000 salles de cinéma avant la projection des films, ainsi que sur CCTV aux heures de grande écoute.
  • Cultiver l’innovation (QdA): Cet éditorial du Quotidien de l’APL rappelle l’importance d’encourager l’innovation au sein de l’armée pour la faire progresser dans tous les domaines - formation du capital humain, armements et équipements militaires, système dans son ensemble - afin de rendre l’armée moderne et forte. De la Commission Militaire Centrale à l’échelon local, tout le monde est conscient de la pertinence et de l’urgence de la mise en œuvre des principes dictés par le Président Xi. Toutes les initiatives innovantes, comme celle qui a permis à un hôpital situé dans le théâtre de commandement Nord de résoudre en moins d’un an une dizaine de difficultés scientifiques grâce à la participation de sept nouvelles recrues, sont les bienvenues. Il faut écouter davantage les échelons locaux et favoriser l’intégration civilo-militaire.
  • "Apprendre de Lei Feng” (QdA): Le département central de la propagande a nommé un 5ème groupe national de présentation et d'étude du soldat-modèle Lei Feng (雷锋标兵). En effet, le 5 mars est la journée consacrée à l’étude de son exemple, et les médias officielles se font relais de cet événement. Ainsi, dans ce premier article, un groupe d'étude composé de plus de 50 spécialistes issus de toutes les couches sociales de la société chinoise est mis en place. Autre article du Quotidien de l’APL, "Etudier Lei Feng pour renforcer l"armée" il décrit la vie d'un passionné de Lei Feng, Xie Zhengyi, qui a accompagné les instructeurs de l'armée tout au long de sa vie pour diffuser les vertus mythiques du héros communiste au sein des troupes. Il a dernièrement créé un musée "Lei Feng" afin de permettre, selon ses mots, d'instiller l'esprit de Lei Feng dans le cœur des nouvelles recrues. Enfin, le Quotidien de l’APL publie un article élogieux sur la vie de Lei Feng et les citations de lui de tous les grands dirigeants chinois de Mao à Xi Jinping, inscrivant de fait la filiation entre ces derniers. Lei Feng représente l'idéal du soldat communiste : dévoué, obéissant, de modeste extraction et déterminé.
  • Retour sur les derniers amendements apportés à la formation des cadres politiques (QdA):  Les cadres politiques sont invités à étudier sur le terrain, afin de pouvoir parer à des situations de guerre. Les exemples de thèmes d'études de terrain donnés parlent d'eux-mêmes : "difficultés du travail politique pendant les batailles de nuit" ou encore "comment exciter les troupes pendant un combat continu".

PLARF

 

  • Comptes Weibo (Sina): Cet article offre plus de détails sur deux comptes Weibo liés à la PLARF que nous mentionnions dans le Passe Muraille n°6: on apprend notamment que le compte “PLARF” (中国火箭军) est destiné aux publications de communiqués officiels, alors que le compte “东风快递” (littéralement, Dong Feng express delivery) postera des contenus vidéos, des images, etc...

PLAN

 

  • Nouvelles campagnes d’essais en mer pour les deux porte-avions chinois (Sina): Le 24 février, le porte-avions Liaoning a quitté la zone de maintenance du chantier naval de Dalian à l’aide de remorqueurs. Après six mois de travaux et d’entretien, il pourrait regagner la base de Qingdao ou conduire une nouvelle série d’essais en mer. Le porte-avions de conception nationale Type 001, également amarré à Dalian, aurait pour sa part quitté la zone le 27 février dans la matinée afin de mener son cinquième essai en mer - il serait susceptible de participer à un exercice prévu le 5 mars dans la mer de Huanghai, comme indiqué dans un communiqué publié le 22 février par l’Administration chinoise de la sécurité maritime.
  • 052D (Sina): Le 17e type 052D a été mis à l’eau le 23 février 2019. A noter que le 18 février a été mis à l’eau le 16e type 052D, comme nous le mentionnions dans le Passe Muraille n°6.

Vie militaire

 

Vie des soldats & des officiers
  • Une trop grande charge de paperasse (QdA) : Il semblerait que les soldats et les cadres de l’armée doivent faire face à une grande quantité de travail. Ainsi, cet article du Quotidien de l’APL revient sur les problématiques rencontrées dans la rédaction des rapports, sous le poids desquels croulent les soldats. Dans leur hâte de rendre leur travail à l’heure, beaucoup bâclent le travail.

Par ailleurs, au sein du 78 corps d’armées, un service de notification envoyait des SMS aux soldats sur des offres culturelles ou promotionnelles. Cependant, les SMS n’étaient jamais lu et aucun soldat n’y trouvait un intérêt. Un soldat déclarait qu’en vacances et entendait son portable sonner en raison d’un SMS reçu, il s’inquiétait que ce soit une tâche urgente à accomplir. En conséquence, le service a été annulé.

 

  • Même les officiers doivent être polis (QdA) : Un journaliste du Quotidien de l’APl pointe du doigt les sous-officiers, chefs de compagnie, etc. qui ne prennent pas la tête de répondre aux “bonjour” (班长好) lancés par les hommes du rang. L’article rappelle que les règlements de l’APL enjoignent à la politesse. Ces règlements concernent aussi les cadres.
  • Mise en garde contre le mensonge (QdA) : Très court article (et bande dessinée) mettant en garde les sous-officiers contre la tentation de mentir et faire mentir leurs troupes lors des inspections, des “évaluations démocratiques”, etc. Les bandes dessinées sont évocatrices, on y voit un capitaine de compagnie expliquer à ses troupes ce qu’il faut dire aux chefs, truquer les résultats des exercices, etc. Le message est clair.
  • Attention aux dépenses ! (QdA) : Dans une petite brève du Quotidien de l’APL, un instructeur d’une brigade de l’armée de l’air met en garde contre l’habitude de nombreux jeunes officiers de recourir à plusieurs cartes bancaires pour soutenir leur train de vie “confortable”.

 

Vie des vétérans et des soldats retraités
  • Centre pour le service aux combattants retraités (QdA ; Sina): Un Centre pour le service aux combattants retraités (国家退役军人服务中心) a été inauguré à Pékin le 26 février 2019. Ce centre sera en charge du soutien à la recherche d'emploi, à la protection des droits, des doléances, et offrira une assistance générale. Des centres identiques seront mis en place à tous les niveaux administratifs chinois : provinces, villes, comtés, cantons, villages. L’information a été reprise à l’identique dans le Quotidien de l’APL du 27 février.
  • Nouvelles mesures hospitalières (QdA): Les hôpitaux militaires, sur recommandation du département de la logistique, ouvrent des "voies vertes" (绿色通道) destinées aux vétérans, qui y bénéficient du même traitement préférentiel que les militaires actifs.

Entraînements

 

  • De la synthèse dans la collecte d’information (QdA): Quelle “synthèse” voulons-nous?La capacité à faire de bons bilans des formations est essentielle pour évaluer les faiblesses actuelles de l'entraînement, faiblesses qui peuvent devenir les difficultés futures rencontrées sur le champ de bataille. L’armée doit compter sur les masses pour la remontée d’informations et extraire l’essentiel.
  • Sur les déficiences de la supervision de l’entraînement (QdA) : Il resterait au niveau des échelons de base de grosses difficultés dans la mise en place de la supervision des exercices qui sont menés sans standards opérationnels, sans sanctions disciplinaires, etc. L'article contient en sus trois exemples concrets d’amélioration des entraînements, dans deux brigades de corps d’armées distincts. On notera l’obsession pour les évaluations, où il est rapporté que les inspecteurs vérifient les entraînements et analysent des piles de dossiers, de courbes et de données pour trouver les “problèmes” de l'entraînement.
  • Bien comprendre les entraînements militaires compétitifs de masse (群众性练兵比武) (QdA) : Pour mieux préparer les soldats à la guerre, les entraînements militaires compétitifs doivent devenir plus exigeants et ardus. Il faut allier tradition et modernité pour les adapter aux contextes et besoins actuels : l’article appelle à l’innovation, à la planification scientifique des formations, mais aussi à l’utilisation d’outils tels que le big data, le cloud computing et l’internet des objets pour faire des simulations de déploiements ou de situations spécifiques pour améliorer les formations. Il faut également faire évoluer les techniques de commandement, valoriser l’officier formateur “fort”, partir des besoins du terrain pour identifier les axes à creuser, encourager l’apprentissage mutuel, l’interopérabilité, et la complémentarité.
  • Entrainement de nuit conjoints (QdA) : Une brigade aéroportée du 75e groupe d’armées a mené un entraînement de nuit conjoint entre différents types d’hélicoptères. Ces entraînements obéissent à une nouvelle logique : “plusieurs entrainements en une journée, un seul terrain d’entrainement et différentes altitudes, plusieurs aéronefs pour une altitude, une multiplicité de possibilités (missions) par aéronef (一日多场,一域多层,一层多机). Cette innovation répond aux lacunes des méthodes traditionnelles, selon lesquelles un nombre restreint d’appareil (du même type de surcroît) s'entraînait “paisiblement” sans difficultés réelles. Les nouvelles méthodes ont ainsi permis de renforcer les capacités de coordination, de contrôle et de commandement des troupes.
  • La réalité virtuelle au service de l’entraînement des troupes (QdA) : L’apport des lunettes de réalité virtuelle utilisées pour former les troupes est mis en valeur dans cet article. Cette technologie a en effet un réel potentiel pour les simulations, quoique dans l’article ici présent, les lunettes sont utilisées pour une formation sur les règles de sécurité dans la caserne et pour certains véhicules.

Diplomatie militaire

 

Diplomatie générale
  • Conférence de presse du Ministère de la Défense (Sina) :En réponse à une question posée sur les orientations de l’APL en matière de diplomatie militaire, le porte-parole a annoncé quatre mots d’ordre pour la coopération internationale de défense : (1) Suivre le guidage politique, à savoir la théorie du Président Xi, accomplir la “destinée commune de l’humanité”, établir un “nouveau modèle de coopération pour la nouvelle ère”. (2) Les exercices devront “suivre la situation générale” (服务大局), se dérouler en coopération avec les partenaires stratégiques ou les pays voisins, établir de nouveaux mécanismes de sécurité, protéger les intérêts de la Chine et contribuer à la paix mondiale. (3) Les entraînements doivent être proches du “combat réel” au travers de la pratique d’exercices interarmes, en conditions réelles, avec des objectifs réalistes. (4) La coopération veillera à ce que la Chine contribue au monde, en remplissant ses obligations.

Par ailleurs, une question spécifique a été posée au porte-parole sur la coopération avec la Russie. Celui-ci indique que les 70 ans des relations sino-russes sont une opportunité pour accroître et approfondir la coopération. Aucune réponse précise n’a été donnée, notamment sur l’organisation d’un nouveau “Vostok-2019”. 

Cambodge
  • Renforcement de la coopération militaire entre la Chine et le Cambodge (QdA): Le 26 février, le Commandant en chef adjoint des armées cambodgiennes et Chef d’état-major de l’Armée de terre Hong Manai a été reçu à Pékin par le ministre de la Défense nationale chinois Wei Fenghe et le vice-président de la CMC Xu Qiliang - le Commandant de l’Armée de terre chinoise Han Weiguo a également assisté à la rencontre. Dans cette logique de renforcement du partenariat stratégique unissant les deux pays, les troupes de maintien de la paix cambodgiennes au Liban ont partagé leurs expériences de déminage avec les forces chinoises le 19 février. 
  • Communiqué ministériel (MinDef): L'entraînement conjoint "Jin-Long" entre la Chine et le Cambodge aura lieu du 10 au 27 mars 2019. La Chine prévoit de déployer 257 personnes.
Mali
EAU
  • Exports (Sina) : La Chine a conclu une vente d’obusier AH-4 avec les Emirats Arabes Unis. Le contrat pèse environ 8,2 millions de dollars et porte livraison des obusiers ainsi que des munitions.

Mers de Chine

 

  • Mission de reconnaissance d’un Y-9 chinois en mer du Japon (QdA) : D’après une notification du ministère de la Défense japonais, un appareil chinois de type Shaanxi Y-9 a effectué une mission de reconnaissance le 23 février depuis la mer de Chine orientale jusqu’en mer du Japon en passant par le détroit de Tsushima, entraînant une réponse des forces aériennes d’auto-défense japonaises. Il s’agit du premier appareil chinois s’approchant de l’espace aérien japonais depuis le début de l’année 2019. Le même jour, trois navires de la PLAN - le destroyer Type 052D Urumqi (118) ainsi que les frégates Type 054A Linyi (547) et Rizhao (598) - ont également traversé le détroit de Tsushima.
  • Patrouille de garde-côtes chinois autour des îles Diaoyu (Sina) : Le 26 février, un navire des garde-côtes chinois (numéro de coque 2305) a effectué une patrouille dans les eaux territoriales des îles Diaoyu. Il s’agit de la sixième patrouille dans cette zone depuis le début de l’année 2019, les précédentes ayant eu lieu les 5, 12 et 18 janvier, ainsi que les 11 et 20 février.
  • Attention aux soldats japonais (QdA): l'immobilisme d'aujourd'hui annonce un mouvement demain! Le Quotidien de l'APL décrit les récentes actualités militaires japonaises, ses alliances avec l'Inde et la mise à mal de ses lois constitutionnelles ayant trait à l'armée, les patrouilles dans le Golfe d'Aden, la base à Djibouti, les investissements technologiques... Et de conclure: Il faut rester vigilant!
  • Ravalement de façade d'un poste d'observation en mer de Chine de l'Est (QdA ; Xinhua) : Xinhua et le Quotidien de l'APL ont publié, à 6 jours d'intervalle, l'histoire d'un soldat quittant son poste d'observation dans les montagnes pour se rendre à une station de surveillance dans "une île isolée" de mer de Chine de l'est. Bien que le nom de l'île ne soit pas spécifié, les deux médias insistent sur "les nouvelles installations" mises en place. Ainsi, selon le commandant de l’équipe : "s’il était autrefois possible de repérer des cibles sur mer, il est aujourd'hui possible de repérer des cibles aériennes en quelques secondes !" Pour gérer ce nouveau matériel, des membres de la PLAN sont invités à officier dans ladite station.

Intégration civilo-militaire

 

  • La Province du Shaanxi se veut moteur de l’intégration civilo-militaire (Shaanxi MofCom ; Sina) : Lors d’une conférence sur l’intégration civilo-militaire (ICM) organisée dans la ville de Xi'an le 25 février, la province du Shaanxi a annoncé son intention d’établir de trois à cinq zones d’innovation liées à l’ICM au cours de l’année 2019. Plusieurs entités ont été récompensées pour leurs activités à finalités civiles et militaires, comme le Xi’an Modern Chemistry Research Institute ou le Baoti Group Co. - spécialisé dans les produits en titane. La création d’une alliance civilo-militaire dans le domaine de l’industrie nucléaire (核工业军民融合技术创新产业联盟) a également été dévoilée. Un accord de coopération stratégique a enfin été signé entre le gouvernement provincial, la China National Nuclear Co. (CNNC) et la China Shipbuilding Industry Co. (CSIC) - notamment dans le cadre des nouvelles routes de la soie. 
  • Fond monétaire militaire (QdA): Le département de logistique de l’armée de terre signe avec cinq banques (Banque industrielle et commerciale, Banque agricole, Banque de Chine, Bank of communications) un mémorandum de coopération pour la supervision d’un fond monétaire destiné aux besoins de construction de l’armée (陆军部队代建工程建设资金监管合作备忘录). L’APL et ces banques prévoient l’édition de services bancaires en ligne dédiés aux projets ainsi qu’au contrôle de l'utilisation des chèques émis Cette coopération fait partie de la stratégie chinoise de développement de l’intégration civilo-militaire.
  • Jiangsu Télécom collabore avec la garnison de Nanjing pour y développer une zone de test 5G dans le cadre de l’intégration civilo-militaire (Jstv): Le commandant de la garnison de Nanjing a rencontré les dirigeants de Jiangsu Télécom le 26 février. Au cours de cette réunion, les deux parties ont assuré adhérer aux consignes de Xi Jinping. En conséquence, selon le commandant, il est nécessaire que Chine Unicom collabore avec l’armée: la 5G transformera aussi bien la société que le champ de bataille.

Sciences & Technologies

 

  • Partenaire de l’Institut 719 de la CSIC, la Taiyuan Heavy Industry Co. investit le marché de la propulsion nucléaire navale (Guancha). La National Nuclear Safety Administration (NNSA) devrait prochainement accorder une license de fabrication à la Taiyuan Heavy Industry Co. pour des cuves sous pression de réacteurs nucléaires. Un contrat a par ailleurs été signé avec l’Institut de recherche 719 de la China Shipbuilding Industry Co. (CSIC) pour le développement d’une plate-forme de démonstration liée à la propulsion nucléaire navale.
  • Déploiement de la 5G sur la place Tiananmen (TP) : Le 26 février, la 5G a été déployée sur la place Tiananmen, sous la responsabilité de Beijing Unicom (北京联通).  La couverture 5G répond aux exigences de transmission 5G et haute définition, notamment pour le reportage “deux sessions” (两会) de China Media Group [créé en mars 2018 et regroupant China Central Television, China National Radio, China Radio international].

Equipements

 

  • Nouveau catamaran de débarquement à forte capacité d’emport de la CSIC (QdA) : A l’occasion de l’Exposition Internationale de défense d’Abu Dhabi, la CSIC a dévoilé un catamaran de débarquement d’une longueur de trente mètres pouvant transporter deux chars de combat de Type 59, témoignant ainsi de l’importante capacité d’emport de ce type de bâtiment.
  • Potentiel essai en vol du turbofan Shenyang WS-20 sur un prototype du Y-20 (Sohu) :  D’après une photographie satellite récemment publiée d’un prototype de l’avion de transport militaire chinois Xi’an Y-20, le turbofan de Type Shenyang WS-20 serait actuellement testé en vol sur l’appareil numéroté 783. Actuellement motorisé par quatre moteurs de Type Soloviev D-30KP-2, le Xi’an Y-20 pourrait progressivement intégrer ce turbofan de nouvelle génération - les photographies exposent en effet un moteur de forme et de couleur différente mis en oeuvre lors d’un vol récent.
  • Drone embarqué à décollage vertical (Sina): D’après le programme CCTV “Weihutang” (威虎堂) diffusé le 27 février, un drone embarqué a été utilisé lors d’un entraînement au combat réel mené par un groupe de navires de la flotte de la mer du Sud. La particularité de ce drone de transport à voilure fixe réside dans sa capacité à atterrir et décoller verticalement.
  • Test de FC-17 (fabrication chinoise) par des pilote de F-15 saoudiens (War163) : Certaines photos relayées par War163 montrent des pilotes saoudiens de F-15 piloter des FC-17 Xiao Long, livrés par le Pakistan.
  • Avion militaire pour la première fois mis en vente sur le marché civil (TP) :  Dans le cadre de la politique "du civil vers l'armée", l'avion militaire Nanchang CJ-6 pourra désormais avoir un usage civil. Cette nouvelle a été publiée à la suite d'une réunion à l'aéroport Yaohu (Nanchang). L'avion militaire de fabrication chinoise, dont le premier vol remonte à 1958, sert notamment à former et sélectionner les apprentis pilotes dans l'armée.

Articles similaires

Retour en haut