Passe Muraille n°08

Semaine du 4 mars 2019

 

NB :  "Passe muraille" est une publication hebdomadaire réalisée par le collectif EastisRed, spécialistes de l'actualité chinoise. Découvrez une synthèse de l'actualité stratégique, militaire et politique tirée de sources locales, pour mieux comprendre et analyser le point de vue de cette superpuissance asiatique.

 

Focus

 

L’Assemblée Nationale Populaire (ANP) et la Conférence Consultative Politique du Peuple Chinois (CCPPC) se sont rassemblées ce mardi 5 mars 2019, ouvrant la grande messe politique du printemps. Des délégués de l’armée et de la police y participent et s’y expriment, tandis que les médias de Défense relaient minutieusement leurs interventions et les interventions les plus marquantes.

Du point de vue politique, le gouvernement n’a donné aucune nouvelle consigne, mais de longues discussions semblent avoir été tenues par les délégués pour lutter contre les nouveaux fléaux de l’APL : le bureaucratisme et le formalisme, désignant le penchant des soldats ou des cadres à donner l’impression de respecter les consignes, alors qu’en réalité le travail est bâclé.

Du point de vue économique, le gouvernement a annoncé le budget pour l’année à venir. Le ralentissement de sa croissance annuelle est justifié par le tassement de la croissance générale. Elle peut certainement s’expliquer aussi par la préférence donnée au budget de la Sécurité Intérieure, en constante augmentation et qui depuis 2010 a dépassé celui de la Défense. Néanmoins, comme pour les autres secteurs, la mauvaise passe économique de la Chine se répercute sur l’enveloppe allouée à l’armée.

 

Politique et doctrine

两会: Les deux Congrès.
  • Discours de Xi Jinping à la CMC en marge des Congrès (QdA): Xi Jinping a prononcé un long discours devant les membres de la CMC ce 4 mars 2019. Il a rappelé la nécessité pour l'armée d'adhérer au socialisme et de suivre avec précision le plan décidé au dernier Congrès National du Parti communiste, concernant notamment la préparation à la guerre réelle. A cette occasion, Xu Qiliang a félicité 10 unités de travail (danwei) et 20 soldats de l'APL "modèles dans la préparation à la guerre" (战标兵单, 备战标兵个人). Les récompenses ont été remises par Xi Jinping lui-même.
  • Poursuivre la politique de renforcement de l'armée établie par Xi Jinping (QdA): Le 5 mars 2019, au Congrès National du Peuple, le premier ministre chinois Li Keqiang a réaffirmé l'importance du contrôle du Parti sur l'armée et de la mise en oeuvre d'un système complet de responsabilité. Et de conclure : le gouvernement, l'armée et le peuple se développent ensemble, d’un élan égal.
  • Poursuivre un rêve de puissance (QdA): A l'occasion de la 13ème édition de la conférence consultative du peuple, un journaliste reçoit le témoignage d'un délégué de l'APL. Bien que la conférence soit principalement axée sur les problèmes de pauvreté, certains thèmes militaires sont également abordés. Il en va ainsi de l'intégration civilo-militaire, sur proposition de l’ancien vice-président de l’Université de la défense nationale, Bi Jingjing, et des suggestions de réforme de l'entraînement par des acteurs de terrain. L’objectif est toujours l’accomplissement du rêve d’une armée forte, qui passe par l’élimination du formalisme et du bureaucratisme. Des représentants des comités militaires se sont rassemblés pour réfléchir au moyen d'éliminer ces fléaux. Aucun moyen concret n'est cependant retranscrit dans les pages du QdA.
  • Défense du budget militaire, par le vice-directeur de l’Académie des sciences militaires He Lei : Ce dernier défend le ralentissement de la croissance du budget militaire au congrès national du peuple. "Depuis la réforme (et comme tous les autres grands pays), le budget militaire s'adapte au développement économique du pays. Il conserve une ampleur raisonnable et adaptée, dans le but de défendre la sécurité nationale et de contribuer à la paix mondiale". Et de conclure: "Nous poursuivrons notre chemin pour parvenir à la constitution d'une armée de classe mondiale". Sur le budget toujours, Sina a publié une jolie infographie rappelant l’augmentation du budget sur les 4 dernières années, qui permet de relativiser cette relative “baisse” du budget: en 2017, le budget n’avait augmenté “que” de 7% (8,1% en 2018). Sina rappelle dans cet autre article que la Chine ne dépense qu’un quart de ce que dépensent les Etats-Unis. Cependant les médias dans leur ensemble rappellent que le budget militaire chinois reste le deuxième mondial.
  • Première conférence commune APL-PAP au Congrès national (The Paper) : Les deux institutions ont formulé ensembles des recommandations pour l'année 2020, qui s'approche déjà. Si on relève l’injonction traditionnelle de respecter les consignes de Xi Jinping, des remarques plus spécifiques apparaissent également, portant par exemple sur la gestion et le transfert des soldats blessés et handicapés, ou encore la nécessité de renforcer les troupes spéciales destinées à lutter contre le terrorisme.
Journée d’étude annuelle de Lei Feng
  • Etudier Lei Feng (QdA): À nouveau, l'appareil médiatique, sur recommandation du département de la propagande, exhorte les soldats à bien étudier la pensée de Lei Feng, réfutant l'objection selon laquelle "ce modèle est un peu vieillot" : non, Lei Feng représente la lumière de la civilisation. L'origine et les exploits de ce soldat-modèle sont également décrits. Lei Feng est l'orphelin au foulard rouge, doté de toutes les vertus, à la fois vénéré par le peuple et pourtant venant du peuple. La presse relate les processus d’enseignement de la pensée de Lei Feng. Selon des rapports du 79e et du 71e groupe d’armée et de la police armée de Shanghai, au sein de ces deux brigades des instructeurs bénévoles endossent le rôle de professeurs et transmettent la pensée de Lei Feng. CCTV décrit de son côté le déroulé de la 57e journée d’étude de Lei Feng au sein d’un petit “melting pot” stationné à Pékin. Les soldats se rendent dans les écoles primaires pour raconter des histoires de soldats de l'époque de Mao, touchés et transformés par l'exemple de Lei Feng. Ici, Lei Feng évoque la nécessité de "transmission du gène rouge" et représente un outil de lutte contre l'individualisme ("à l'époque où chacun poursuit ses propres rêves, permettez à l'esprit de Lei Feng d'entrer dans les coeurs").

Lei Feng s’exporte aussi à l’international. Ainsi, le QdA se réjouit de voir que le Times (Etats-Unis) a produit un article sur Lei Feng, dans lequel le Stakhanov chinois reçoit des louanges et est désigné comme “une valeur spirituelle pour le monde entier”.

Divers
  • Réussite du premier recrutement public de civils par voie d’examen (QdA) : L'armée a recruté plus de 5 700 nouveaux civils et s'appuie actuellement sur 16 académies militaires pour lancer une formation préalable. 91% ont au moins une licence, 34% au moins un master. Voir cet article du QdA pour un tableau récapitulatif du recrutement civil de l'APL (sinophone).
  • Résoudre le formalisme et la bureaucratisme, exemple d'une unité de la PLAN (QdA) : L’autocritique est présentée dans une unité de la PLAN comme une solution au formalisme et au bureaucratisme. Tout d’abord, les cadres réfléchissent ensemble aux améliorations pouvant être apportées. Ensuite, ils distribuent le résultat de leurs recherches aux troupes, et recueillent des consignes auprès des échelons supérieurs. Enfin, ils publient les mesures d’amélioration sur le réseau internet de l’armée. 
  • "Étudier (sur) l’application “Xuexi Qiangguo”, une tâche obligatoire aux frontières de Mongolie-Intérieure" (CCTV) : Dans les postes frontières de Mongolie Intérieure, tous les officiers de police doivent étudier quotidiennement la pensée du Parti Communiste chinois sur l’application “étudier Xi, rendre le pays fort” (学习强国, Xuexi Qiangguo). Ils sont encouragés à y recourir sur leur temps de pause. L’usage de cette application est annoncé comme ayant permis de rendre l’enseignement plus efficace et ayant résolu les conflits entre missions à remplir pour le travail et vie de famille... 
  • "Que la supervision devienne une habitude" (QdA) : Le journaliste se livre à un véritable plaidoyer en faveur de la supervision. "Les cadres et les officiers doivent non seulement accepter d’être surveillés mais aussi en être à l’initiative [que cela leur semble aller de soi]”. Aux récalcitrants se plaignant d’être contraints et de perdre en efficacité en raison de la lourdeur de cette surveillance, l’article apporte une réponse théorique citant pêle-mêle Marx, Engels, Zhou Enlai...et Aristote.
  • Nouvelle loi de garantie pour les anciens militaires (QdA)  : Cette loi devrait être mise en délibération mi-2019 au comité permanent du congrès national du peuple. Selon l'annonce officielle, la loi mettrait en place un système de garantie des droits auxquels peuvent légitimement prétendre les anciens militaires. Elle inclurait notamment la création de centres d'informations pour anciens militaires et la révision d'anciennes dispositions jugées insuffisantes (peu de détails sont disponibles sur cette nouvelle loi).

 

CMC

  • Xi Jinping et la CMC signent l'ordre n°1 de l'année 2019 à destination de l'armée toute entière (QdA) : Cet ordre, retranscrit in extenso dans le QdP, porte sur la nécessité d'adhérer à la pensée politique de Xi Jinping, et celle de s'entraîner conformément aux consignes habituelles. La préparation à la guerre occupe une place prépondérante dans ce document.

 

APL

  • Constitution de la délégation de l'APL et de la police armée (QdA): Sans trop de surprise, Xu Qiliang (许其亮) est le chef du groupe, Zhang Youxia (张又侠) le chef adjoint. Cette délégation assistera à la deuxième session du 13e Congrès national du peuple. A l'occasion de la nomination de la délégation, Xu Qiliang a prononcé un discours, insistant sur la nécessité d'étudier la pensée de Xi Jinping.
  • Jeunes actifs, anciens combattants et mingong ciblés par de nouvelles aides (Huanqiu) : Li Keqiang a déclaré vouloir prendre 100 Mds de Yuan dans la caisse d'assurance chômage pour faciliter l'emploi de ces trois catégories à l'aide de formations et de renforcements des capacités professionnelles.

 

PLAN

  • Porte-avion Liaoning (Sina) : Le porte-avion Liaoning est rentré à Qingdao dès le 1er mars, selon les photos dévoilées par l’entreprise israélienne ISI, spécialiste de l’imagerie satellite. D’après l’article, le porte-avion a subi des modifications importantes de son pont d’envol ainsi que de l’îlot pour augmenter la place dédiée au contrôle des opérations aériennes. Le porte-avion aurait, de plus, été modernisé avec l’apport d’un revêtement anti-dérapant sur le pont d’envol. Pour plus de photos du navire, voir cet autre article.
  • Mission d’escorte dans le Golfe d’Aden (Weibo) : Le 3 mars dans la zone du Golfe d’Aden, le navire de débarquement amphibie Kunlunshan (numéro de coque 998) rattaché au 31ème groupe d’escorte naval de la PLAN a dissuadé avec succès plusieurs navires pirates de s’attaquer au bâtiment escorté. Un hélicoptère embarqué a été déployé pour contrer la menace. Voir cet article de Sina pour plus de photos.

 

PLAAF

  • Exercice de recherche et de sauvetage en conditions difficiles (Compte Weixin de la PLAAF) : Une unité de la PLARF rattachée au théâtre d’opérations Nord a participé le 3 mars à un exercice de recherche et de sauvetage, dans des délais restreints et des conditions difficiles. Un hélicoptère de Type Z-8A immatriculé 54115 a participé à l’évènement.
  • Pourquoi la PLAAF utilise-t-elle encore tant de J-7G ? (Sina) : Réponse simple et sans détour : car ils disposent encore de certaines qualités techniques (vitesse, équipements modernisés, etc.) et sont disponibles en nombre. Ils peuvent donc être utilisés pour l’entrainement, réduisant d’autant la pression sur les avions réservés aux entraînements.
  • “La PLAAF a besoin de quelques centaines de J20, mais aussi de FC31” (Sina) La “star” faisant la fierté nationale du pays, le J-20 a permis à la Chine, selon cet article, de se placer en deuxième position derrière les Etats-Unis dans le classement des meilleurs avions de chasse. Dévoilé pour la première fois lors du Salon de Zhuhai en 2016, le J-20 forme avec le J-16 et le J-10C une triade (surnommée “trois mousquetaires” dans l’article) où il joue le rôle premier de pénétration (“chuaimen”). Une récente image, relayée par l’article, dévoile à nouveau une petite formation de 4 chasseurs J-20 en entraînement et relance la question du nombre de J-20 qu’il faudrait à la Chine. Le spécialiste de questions militaires Yin Zhuo, cité par l’auteur, indique que la taille de la flotte est le résultat d’un compromis entre les besoins militaires et les considérations économiques. Il rappelle que bien que les Etats-Unis envisageaient de produire six voire sept cents F-22, ils ont dû, en raison du “déclin de leur force nationale”, se résoudre à n’en acquérir que 189. Le concepteur du J-20, Yang Wei, rappelle que ce sera la taille de la flotte qui déterminera l’usage précis qui sera fait du dernier chasseur chinois. Yin Zhuo estime que la Chine a besoin de plusieurs centaines de J-20, mais qu’il faudrait compléter cette flotte par quelques J-31 (FC31) dont le prix d’acquisition est plus abordable. Le CSIS aurait indiqué que le J-20 pourrait représenter une menace sérieuse aux avions, bâtiments de surface et bases américaines, ce à quoi Yin Zhuo répond avec fierté que la Chine disposera sans doute d’un avantage par rapport aux pays voisins s’étant procuré le F-35.
  • Des H-6 à 450 km de Taiwan ? (Sina) : Le 4 mars 2019, la société ImageSat International a publié un message selon lequel, pour la première fois de cette année, quatre H-6 avaient été déployés sur l’aéroport de Guangdong Xinning (广东兴宁机场). Des H-6 seraient dont positionnés à 450km de Taïwan. Le 27 février, le Ministère de la Défense taïwanais avait souligné le passage d’un (ou plusieurs ?) H-6 dans la zone, au départ de la base côtière du Guangdong et avec un survol de la Mer de Chine méridionale. L’observateur @Raj47 remarque cependant que ce n’est pas la première fois que ces appareils sont déployés sur cette base, ni même la fois la fois où ils furent déployés en plus grand nombre.

 

PLARF

  • Parade de missiles (Sina): Un journal télévisé de la chaîne CCTV 13 rappelle l’importance de rester loyal au PCC et d’appliquer la pensée de Xi Jinping pour moderniser l’armée et réaliser le rêve chinois d’une armée forte. L’espace de quelques secondes, on y voit treize missiles DF-26, dont six d’entre eux sont fièrement dressés vers le ciel. Le DF-26, rappelle l’article, fait partie de la première génération de missiles à combustible solide, capable de faire face à des grands bâtiments de surface. Avec une portée de 3000 à 4000 km, le DF-26 peut atteindre les bases militaires de Guam ou de Diego Garcia (Océan Indien). Permettant de surmonter l’obstacle de la “deuxième chaîne d’îles” (第二岛链), ce missile fait la liaison entre le DF-21 (portée d’environ 1700 km) et le DF-31 (ICBM). Apparu au grand jour pour la première fois lors de la parade militaire du 3 Septembre 2015, le DF-26 est officiellement entré en service au sein de la PLARF le 26 Avril 2018.

 

Entraînements et vie militaire

  • De l’obligation de digitalisation (数字化) des troupes par le développement de camps militaires intégrés (合成营) (QdA) : Au retour d'un exercice tactique rondement mené, un chef de camp subit des remontrances inattendues : " et les avantages du camp intégré, alors ? Quel usage as-tu fait de la puissance de la digitalisation ?". La connexion incomplète du réseau des éclaireurs n'a pas permis la transmission immédiate de la position ennemie aux blindés qui les suivaient. L'information a dû effectuer une boucle par le centre de commandement avant d'être retransmise aux troupes déployées sur le terrain, un délai qui les a exposées au feu de l'ennemi. Lors de l'attaque-éclair, les troupes ont plusieurs fois demandé leur direction et indiqué être à court de munitions. Le système de communication de commandement, surchargé, a vu son temps de latence augmenter plusieurs fois. L'article conclut sur l'intégration encore incomplète des réseaux du camp, la   “qualité digitale” insuffisante des soldats et sur le manque de vision de la part du commandement.
  • Toujours sur la digitalisation (QdA) : L'exigence de la mise en oeuvre des "camps intégrés" a été formellement annoncée en 2017. La numérisation fait référence à des systèmes d'armes avancés, les camps intégrés correspondant à l'optimisation de l'organisation de la force. Lors d'un autre exercice tactique, la vitesse de reconstruction du réseau internet par le "camp intégré 1" au moment de la mise en place des petits groupes (小编组) s'est révélée insuffisante, introduisant la confusion dans la transmission des ordres. La mauvaise méthode de transmission des informations du “camp intégré 3” engendre quant à lui des bugs au sein des flux de données. Il produit même des latences dans l’actualisation de la carte des positions sur le champ de bataille (战场态势图). Les à-coups des mouvements des blindés sont parfois cause de ralentissement de la transmission. Une cause bien identifiée de certaines difficultés est l’absence en amont de réseaux de commandement permettant l’interaction d’informations (信息互动) pour les petits groupes mixtes (混编小组). Une telle organisation leur permettrait pourtant de ne pas repasser par le centre de commandement situé à l’arrière du théâtre de déploiement.  L’article évoque également une expérience d’adaptation digitale de tanks pour améliorer leur capacité de tir à vue (间瞄射击), les rendant aussi efficace que des canons de petit calibre.
  • Vétérans, donner des tâches aux nouveaux soldats ne constitue par un prétexte pour paresser ! (QdA) : Le QdA rappelle aux soldats expérimentés qu'il ne suffit pas de donner de l'exercice aux nouvelles recrues. Il faut les accompagner, répondre à leurs questions et créer un environnement de travail favorable.
  • L'art de donner une bonne image de l'armée (QdA) : Portrait de Li Xiang (李翔), un membre de comité obéissant aux consignes de Xi Jinping et peignant les soldats de l'APL afin de répandre une bonne image de l'armée auprès de la population. Selon Li Xiang, dans la Chine contemporaine, l'art militaire occupe une place prépondérante et exerce une influence importante sur les autres productions artistiques. Le cinéma est ensuite à l’honneur (QdA). Chen Li, réalisateur et aficionados du Parti est interviewé après sa brève rencontre avec le Président Xi (à l’occasion des deux Congrès). Le réalisateur venait de déclarer à la tribune du congrès : "Xi Jinping nous a demandé, à nous artistes, de créer de plus belles œuvres, et je m'emploie à le faire!". En coulisse, ce délégué confie : "mon dernier film raconte l'histoire de Wang Jicai et retrace son patriotisme, son respect, sa dévotion, son intégrité. Xi Jinping nous a bien dit de "chanter le peuple (...)"”
  • Zéro tolérance pour le "Fake-Style" (QdA) : Il ne suffit pas de faire semblant de s’entraîner à la guerre réelle pour être bien préparé ! Dans un article au vitriol, le journaliste du QdA appelle à cesser l'hypocrisie, que l'entraînement soit réel et non seulement une parodie. Les voeux pieux sont inutiles s'ils ne sont pas suivis d'effets.

 

Diplomatie militaire

  • Exports d’armement chinois aux Emirats Arabes Unis (Sina) : Pourquoi les Emirats Arabes Unis ont-ils choisi l’obusier chinois AH-4 et non le concurrent américain ou sud-africain ? Non seulement l’AH-4 a de meilleures performances que les M777 américain ou G5 sud-africain, pour un prix plus abordable, mais les tensions géopolitiques dans le Golfe et le ressentiment de certains Etats de la région face aux Etats-Unis offrent peut-être une explication.
  • Exercice sino-cambodgien (CCTV) : 6 hélicoptères de l’APL devraient rejoindre le détachement anti-terroriste chinois dans la base cambodgienne en survolant le Laos et la Thaïlande sur une distance de 2.700km pour arriver en même temps que le matériel transporté par voie maritime.
  • Utilisation d’armement chinois par l’Arabie Saoudite (Sina) : les drones CH-4 auraient été utilisés pour détruire des chars T72.

 

Intégration civilo-militaire

  • Mise en place d’un centre de recherche sur les réacteurs à Tsinghua (Sciences & Technology Daily) centre de recherche sur les réacteurs à Qinghua - en partenariat avec qui ?
  • Signature d’un accord de coopération stratégique entre la CSIC et la SPIC. Les dirigeants respectifs de la China Shipbuilding Industry Co. (CSIC) et de la State Power Investment Co. (SPIC) - vaste consortium d’Etat spécialisé dans la production d’énergie - Hu Wenming (胡问鸣) et Qian Zhimin (钱智民) ont procédé le 06 mars à Pékin à la signature d’un accord de coopération stratégique. Dans une logique d’intégration civilo-militaire, les deux parties se sont engagées à coopérer davantage, notamment dans le domaine de l’énergie nucléaire.

 

Sciences & Technologies

  • Découverte d'un important gisement de graphite au Heilongjiang (Sina) :  La nouvelle, révélée par CCTV, est reprise par Sina. La qualité du gisement découverts serait excellente, ouvrant la voie à une potentielle utilisation militaire de ce minerai. 
  • La CASIC inaugure un département spécialisé dans l’optique quantique (Fengdian) : Le Directeur général adjoint de la China Aerospace Science & Industry Co. (CASIC) Chen Guoying (陈国瑛) a inauguré le 06 mars à Wuhan lors d’une cérémonie le Département général des applications et technologies de l’optique quantique (光量子技术及应用总体部), destiné à collaborer avec l’Aerospace Sanjiang Group pour le développement des technologies laser et quantiques.
  • De l’importance des micro-processeurs conçus en Chine – (STDaily) : 80% des micro-processeurs utilisés en Chine sont importés. Face à ce constat, et dans le cadre d’une rivalité stratégique sino-américaine qui agit comme catalyseur, la Chine craint pour sa souveraineté technologique et économique. Cet article, reprenant les propos d’un délégué des deux sessions, insiste sur les dispositifs à mettre en place pour soutenir l’innovation dans le domaine des micro-processeurs. Le délégué défend un système où public et privé cohabitent, le premier soutenant le second dans ses recherches. Les collectivités devraient également soutenir les entreprises souhaitant se lancer dans ce secteur, tandis que le capital devrait être “encouragé” à investir dans ces domaines.
  • Première coopération entreprise-université dans le domaine de la propulsion nucléaire navale (Toutiao) : La China National Nuclear Co. (CNNC), le Shanghai Municipal Nuclear Power Office (SMNPO) et l’Université Jiao-tong de Shanghai ont inauguré le 06 mars la création de l’Institut de recherche pour la propulsion nucléaire navale et les équipements maritimes (中国核动力船舶与海洋装备研究院).
  • Exposition sur les avancées scientifiques de l’APL (china.com) : L’Exposition sur les avancées scientifiques et technologiques de l’APL, organisée conjointement par le Théâtre d’opérations du Sud et l’Association chinoise pour les Sciences et les Technologies (CAST), s’est déroulée le 28 février dans la ville de Guangzhou. Regroupant près de cinquante entreprises à finalité duale, cette exposition s’est focalisée sur l’intelligence artificielle, le cloud computing, l’internet de nouvelle génération et les systèmes de commande et de contrôle autonomes.
  • Les aventures du Xuelong au pôle Sud - STDaily - Fin de mission réussie pour le brise-glace chinois “Xuelong”, en mission au pôle Sud. Le navire est rentré dans les eaux territoriales chinoises le 7 mars, achevant ainsi la 35e mission d’exploration chinoise en Antarctique. L’article comporte de belles photos de la mission.

 

Équipements

  • Vers un nouvel avion avec le Pakistan ? (Tiexue) : Selon un post sur ce forum de discussions des questions militaires, un article du dimanche 3 mars indique que le Pakistan souhaite développer un appareil furtif en collaboration avec la Chine. L’article, avare en détails, explique le Pakistan aurait approché Shenyang Aeronautics (沈飞) pour le projet, mais qu’il ne s’agirait pas expressément d’une demande d’achat de FC-31.
  • La CASIC procède avec succès au test d’un moteur à propulsion solide d’une poussée de 200 tonnes (Baidu) : La Quatrième Académie de la China Aerospace Science & Technology Co. (CASIC) a annoncé le 5 mars avoir procédé avec succès à l’essai au sol d’un nouveau moteur à propulsion solide d’une poussée de 200 tonnes. Plus performant et relativement peu coûteux, ce moteur dont l’enveloppe est produite par enroulement filamentaire permettra de renforcer la compétitivité du groupe sur le marché des lanceurs spatiaux.
  • Modernisation en cours sur les Z-10 (Sina) : Les Z-10 du 79e Groupe d’Armées ont reçu une modernisation en profondeur de leurs systèmes de défenses rapprochées. Le système de protection du Z-10 a souvent fait défaut, et d’ailleurs constituait une des raison de l’échec de l’hélicoptère au Pakistan. La motorisation a également été modernisée “à la marge” pour améliorer la maniabilité de l’appareil. Dans l’article, quelques photos intéressantes montrant les modernisations apportées au Z-10.
  • Que faire du FC-31 (Sina) ? C’est la question posée sur Sina par un journaliste visiblement inquiets des débouchés possibles de cet appareils développé par à partir de 2015, dont le premier prototype avait volé en 2016. D’un point de vue des marchés à l’export, c’est comme souvent le Pakistan qui apparaît comme le plus probable … encore faut-il les convaincre de s’associer à la Chine pour développer un avion de nouvelle génération. Quoi qu’il en soit, l’Institut d’Aéronautique de Shenyang, en charge du projet, a déjà dépensé des dizaines de milliards de Yuan dans sa conception, si bien que quel que soit le client, il faudra compter au moins 100 appareils vendus pour rentrer dans les frais. Dans un domaine connexe, alors que les américains ont annoncé la validation des capacités opérationnelles initiales du F-35C, les rumeurs annoncent le retour d’un projet d’appareil embarqué moyen (“J-35”).
  • La Chine équipée d’un missile air-air doté d’un radar millimétrique ? (Sina) : Comme souvent dans ce genre de format, l’article ne répond pas à la question. Il annonce toutefois que les derniers obstacles techniques liés à la miniaturisation des composants et l’architecture des radars à antenne plate 平面阵天线 ont été levés. Mais de là à parler d’un nouveau missile...Le pas n’est pas franchi.
  • L’Inde aurait perdu la face à cause d’un Z-9 chinois ? (Sina) : Cette semaine, le Pakistan a annoncé avoir surpris un sous-marin indien de classe scorpène tentant de s’aventurer s’aventurer dans les eaux territoriales pakistanaises. Il aurait été repéré et forcé d’émerger par un hélicoptère Z-9 d’origine chinoise. L’occasion pour la presse chinoise de se gargariser de l’efficacité de leurs matériels.

 

Espace

  • Prix du meilleur artisan de l’année (Sina) : Gao Fenglin (高凤林), travaillant pour le premier centre de recherche de la China Aerospace Science and Technology Corporation (中国航天科技集团有限公司) a reçu le prix de l’artisan de l’année pour son expertise de la soudure de haute précision. Grâce à Gao Fenglin, la qualité des produits s’est considérablement améliorée, si bien que désormais 92% des produits atteignent les standards de qualité, contre 29% auparavant.
  • Nomination du nouveau Directeur de la CASIC (CASIC) :  A l’occasion d’une réunion élargie des dirigeants de la China Aerospace Science & Technology Co. (CASIC), Liu Shiquan (刘石泉) a été nommé Directeur général du groupe aérospatial. Il remplace Li Yue (李跃) à cette fonction.
  • Renforcement du système de navigation Beidou (QdA) : Pour étendre le système de navigation Beidou, 8 à 10 nouveaux satellites de navigation Beidou seront lancés en 2019. Selon le rapport du journaliste, l'installation complète du réseau Beidou mondial est prévu pour 2020. L'installation d'un système PNT est prévu pour 2030

Articles similaires

Retour en haut