Passe Muraille n°10

Semaine du 18 mars 2019

 

NB :  "Passe muraille" est une publication hebdomadaire réalisée par le collectif EastisRed, spécialistes de l'actualité chinoise. Découvrez une synthèse de l'actualité stratégique, militaire et politique tirée de sources locales, pour mieux comprendre et analyser le point de vue de cette superpuissance asiatique.

 

Focus

Cette semaine, la presse a relayé de nombreux reportages et conseils visant à améliorer la fiabilité et l’efficacité des soldats de l’APL. Après le discours de Xi Jinping à Pékin (voir le PM n°9), les journalistes continuent inlassablement de pointer du doigt les nombreuses défaillances et imperfections qui continuent de grever l’armée chinoise. Ainsi, ces derniers jours, surcharge pondérale, usage abusif des smartphones ou encore endettement des soldats font à nouveau l’objet d’articles incisifs.

En guise de solution, « l’allègement à la base » est à l’honneur cette semaine. Concrètement, il ressort de nos lectures que les dispositifs de facilitation administrative pour les militaires (vis-à-vis de leur famille et de leurs enfants, comme pour l’inscription à l’école), ainsi que pour les anciens militaires (mise en place de plateformes de service et coopération avec les autorités civiles) se répandent progressivement dans les différents théâtres de commandement.

Par ailleurs, fait plus rare, les cadres dirigeants subissent également le feu des critiques, et doivent à leur tour passer un examen de vérification. Il semblerait que les autorités militaires soient insatisfaites de la chaîne de commandement, trop peu intégrée et trop peu coordonnée.

Sommaire

  1. Politique & doctrine
  2. CMC
  3. PLAAF
  4. PAP & Milice
  5. Entrainements & vie militaire
  6. Diplomatie militaire
  7. Mers de Chine
  8. Intégration civilo-militaire & Coopération Armée- Autorités locales.
  9. Sciences & technologies
  10. Equipements

Abbréviations

-Huanqiu : Global Times en version sinophone

-Jstv: Jiangsu TV

-QdA: Quotidien de l’APL

-QdP : Quotidien du Peuple

-MinDef: Ministère de la Défense de la République Populaire de Chine

-MofCom: Ministère du Commerce de la République populaire de Chine

-TP: The Paper

-STDaily : Science & Technology Daily

 

Politique

 

  • "Favoriser l'arme de la critique" (Qda) : Dans un article-fleuve, le journaliste rapporte les initiatives et les progrès au sein de l'armée dans la pratique de la critique, de l'autocritique et de la consultation "démocratique" qui permet la circulation des idées et des suggestions.
  • Protection des reliques révolutionnaires (QdA) : Les différents départements compétents ont promulgué une liste des régions considérées comme "reliques culturelles" à préserver, dont 13 sont des bases d'opérations de la guerre révolutionnaire, et les deux restants sont des bases d'opérations de la guerre de résistance contre le Japon.

 

Commission Militaire Centrale

  • “La CMC demande à l’armée populaire de libération et à la police armée du peuple d’étudier l’esprit de la 13e session de l’Assemblée nationale du peuple” (Xinhua) :  Sans surprise, il est demandé d’étudier en particulier les discours du Président Xi, notamment sur la réalisation du rêve chinois d’une armée puissante. Il est aussi demandé de renforcer l’éducation politique au sein de l’armée, et d’appliquer avec rigueur les recommandations politiques et les directives du Parti.
  • Un budget militaire 2019 finalement peu élevé ? (sina) : Le 5 mars 2019, lors de la 13e session de l’Assemblée Nationale Populaire, le président Xi a annoncé une hausse de 7.5% pour le budget militaire de 2019. Par rapport au budget de 2018, celui de 2019 a augmenté de 80 milliards de yuan (800亿人民币) en raison des coûts de formation, d’achats en équipements et des frais de maintenance. Cependant, le journaliste souligne l’insuffisance du budget pour parvenir à remplir les objectifs en matière d’achats de nouveaux équipements.
  • De la défense nationale (QdA) : Le QdA du 20 mars 2019 consacre une page entière à la question de la défense nationale. Ainsi, le journal en appelle à "faire entrer la défense nationale dans la vie quotidienne des gens" en utilisant notamment les lieux de la vie civile comme vitrine (parcs, gares, malls et supermarchés). Sans oublier les réseaux sociaux, "premier espace de vie des citoyens". Pour illustrer ce conseil, un article nous emmène à Nanxun dans le Zhejiang, où un parc thématique a ouvert. On y trouve exposés "les mêmes équipements qu'on peut trouver dans des salons militaires". Le parc fait office, selon le responsable du bureau de travail politique du Zhejiang, de "salle de classe à ciel ouvert" qui permet aux habitants "de sentir le charme de la défense nationale au pas de leur porte". Dans le Zhejiang, plusieurs parcs similaires ont ouvert récemment. D'autres régions suivent le mouvement. C'est le cas de la province de Hangzhou. Un lac et un parc thématique, sur lesquels sont implantés une garnison de l’APL, offre aux étudiants de la Hunan Normal University un véritable terrain pour l’observation de l’entraînement des soldats.

 

PLAAF

  • Crash d’un JH-7 le 12 mars (Sina) : Le 12 mars 2019, au cours d’un entraînement dans le comté du Ledong (乐东县), Hainan (海南省) deux pilotes ont perdu la vie dans le crash d’un JH-7. La déficience du siège éjectable serait mis en cause pour expliquer le décès des deux pilotes. Le modèle le plus courant sur les avions chinois est le HTY-5 (les J-10 et JF-17 en sont équipés). Les J-11, J-15 et J-16 sont eux équipés du modèle HTY-8.
  • Les deux pilotes "sacrifiés" élevé au rang de martyrs par le gouvernement (Mindef): Le théâtre de commandement du sud a ratifié la "martyrisation" des deux pilotes décédés lors d'un entraînement.
  • Combien de J-16 pour la PLAAF et la PLANAF ? (Sina) : La PLAAF possèderait 4 brigades de combat (作战旅) équipées chacune de 32 J-16, pour un total de 128 chasseurs J-16. Cette information est reprise dans un autre article de Sina, qui indique une fourchette de 120-200 J-16 répartis entre les 4 brigades de la PLAAF. Leur nombre pourrait alors dépasser celui des J-20.  La PLAAF semble compter sur le J-16 pour compenser la faiblesse du JH-7 en matière de frappe aérienne de précision et les faibles capacités de détection ainsi que de frappe du J-11. La PLAAF disposerait de 220 S-30 et JH-7. Les trois brigades de la PLAN de possèdent que 96 chasseurs. L’article avance le nombre de 316 avions nécessaires, nombre incluant uniquement les J-16 de remplacement et non les équipements qui s’ajouteraient du fait de l’expansion de la puissance de frappe. Le nombre devrait donc augmenter par la suite.

 

PLARF

  • 29 officiers de la PLARF ont reçu une médaille (QdA): A l’occasion d’une remise de médailles, on apprend que la PLARF distribue, chaque année, 9 premiers prix, 155 seconds prix et 952 troisième prix pour récompenser les "meilleurs dans leur spécialité". L’espoir est porté sur l’entreprise et l’innovation à échelle individuelle et locale pour favoriser la progression de l’armée vers ses objectifs.
  • Incompétence chez les ambulanciers au sein de la Rocket Force (QdA) : Pendant les entraînements, le commandant Li Pengfei a constaté que les ambulanciers se livraient à un choix des blessés. En effet, ils privilégieraient les blessés les plus “petits” et les plus “légers” afin d’améliorer leurs performances, au détriment des blessés les plus graves.  Ce problème, selon le journaliste, serait relativement répandu.

 

PAP & Milice

  • Sauvetage et secours en cours après l’explosion à Yancheng (QdA): La PAP s’est rendu sur les lieux du drame pour secourir les blessés: près de 200 membres de la PAP ont pu rejoindre le lieu de l’incident dans les premiers moments, avec 17 véhicules. Ils étaient équipés de combinaisons de protections et de masques à gaz. 19 minutes après l’explosion, 17 victimes ont ainsi pu être évacuées. L’intervention se poursuit.

 

Entraînement et vie militaire

Vie militaire
  • Santé, attention aux méthodes de perte de poids ! (QdA) : Après certains déboires rapportés dans divers groupes armés, le QdA incite les soldats à prendre garde aux méthodes amincissantes employées. En effet, les "pilules amincissantes", le thé amincissant etc.… peuvent provoquer de fortes diarrhées, affaiblir le soldat et diminuer la force de son esprit. Perdre du poids, "c'est un art » ! En conséquence, le 83ème groupe armé a mis sur pied un groupe scientifique destiné à prendre les problèmes de surpoids à bras-le-corps.
  • Allègement du poids des formalités sur la base (QdA) : Un service de résolution des "petits soucis" a été mis en place au sein de la PLAN (théâtre de commandement Nord). Le service est fondé à l'initiative d'un commissaire politique, et vise spécifiquement 7 problèmes récurrents, dont trois sont cités : l'inscription des enfants à l'école, la difficulté pour les marins de se laver et l'endommagement des matériels culturels et sportifs.
  • "Attention aux risques des prêts d'argent" (QdA) : Le commandant de la PAP du Shanxi lance un appel à l'armée en demandant aux soldats d'éviter d'emprunter compulsivement sur internet, un phénomène facilité par l'usage intensif (et parfois illégal) des smartphones. Ce phénomène "nuit à la santé de l'esprit des soldats et à l'image de l'armée".
  • Kashgar : une conférence militaire pour mettre un terme à la divulgation des informations sensible par smartphone (QdA) : Les soldats stationnés à Kashgar ont assisté à une conférence et ont participé à des entretiens en tête-à-tête destinés à les informer des dangers du téléphone portable en matière de divulgation des informations confidentielles. Ainsi, les soldats sont invités à refuser les téléphones envoyés par des proches et en particulier de l'étranger.
  • Mise en place de centre de services dédiés pour s’occuper des anciens militaires (QdA) : L’installation de centres de services et d'information destinés aux anciens militaires est prévue pour le second semestre 2019. Ils sont supposés faire la jonction entre tous les niveaux de comité de Parti, le gouvernement et les anciens militaires. Concrètement, ces centres permettraient d’informer mais aussi de faciliter l’accès aux informations relatives aux éventuels demandeurs.
  • Coopération bancaire pour aider les anciens militaires (Xinhua) : Le ministère des affaires des anciens combattants et dix banques ont passé un accord de coopération pour accorder des avantages aux soldats et anciens combattants. L’objectif est entre autres de leur permettre d’accéder à des services moins chers, tant au niveau des frais bancaires que des prêts.
Entraînements
  • Premier entraînement de la capacité de commandement des officiers de l’armée de terre (QdA): Pour la première fois, pendant 8 heures d’affilée, 52 cadres dirigeants de haut niveau de l’armée de terre ont été évalués sur leurs capacités à commander.
  • Entraînement de nuit au Tibet (QdA) : A 4700 mètres au-dessus du niveau de la mer, les brigades interarmes stationnées au Tibet s'essaient à l'entraînement de nuit. Selon le reportage, des brigades interarmes expérimentent des tactiques de combat nocturne à 4700 mètres d'altitude, dans le but d'être capable de défendre les frontières tibétaines.
  • Des problèmes du commandement conjoint des forces de réserves et logistiques. (QdA). Depuis l'intégration au système de commandement unifié des commandements des réserves et de la logistique au niveau des théâtres d'opération, de nouvelles situations et difficultés sont apparues. Trois points sont développés dans cet article. Au "cœur" (核心) se pose la question du remodelage (重塑) du système de commandement, en effet il semblerait que les autorités militaires ne sont pas satisfaites de la chaîne de commandement actuelle, et souhaite une meilleure intégration des commandements au niveau du théâtre, tout en garantissant une "dispersion" suffisante pour garantir la réactivité des groupes. Deuxièmement, le "point clé" (关键) est "l'optimisation des communications du système de commandement". En d'autres termes, il s'agit de renforcer la coordination et la flexibilité des communications entre les différentes composantes du système de commandement. Enfin, le troisième point important est la compatibilité des systèmes de communication. A cet égard, il faut renforcer l'intégration des réseaux de communication, garantir l'unicité des standards de communication, intégrer les "big datas", optimiser les transferts de données et les problèmes de communications entre deux unités.

 

Diplomatie Militaire

  • Le prince des EAU a rencontré Wei Fenghe (QdA): La rencontre a eu lieu le 21 mars à Abu Dhabi. La conversation a porté sur les nouvelles routes de la soie ainsi que sur la coopération sino-arabe.
  • Participation de la Chine à l’exposition de défense à Abu-Dhabi (EAU) (QdA): Du 17 au 22, la Chine a participé à l’exposition de défense d’Abu Dhabi. Etaient notamment exposés le système d’arme multifonction WS-600L, le système de missile anti-navire à longue portée C602, l’avion d’entraînement L15, le sous-marin à armes conventionnelles Qilin (麒麟). la frégate MRTV3000, l’AWACS ZDK-03, et le blindé VT4.
  • Le navire de la PLAN Yueyang part pour Langkawi (Malaisie) (QdA): Le Yueyang (岳阳) immatriculé 575 arrivera à Langkawi le 26 mars pour participer à l’exposition internationale maritime et aérospatiale.
  • La première femme militaire chinoise observatrice à l’ONU publie un article sur son expérience au Congo (QdA) : L’article bilingue est disponible en suivant le lien. On retrouve certains éléments de langage de la politique intérieure chinoise dans cet article, et notamment le terme de “摆脱贫困走向富足”(de la pauvreté à la prospérité).
  • Participation chinoise à la parade militaire pakistanaise en l’honneur de la fondation du pays (Xinhua & Sina): L’équipe acrobatique chinoise “Bayi” (八一飞行表演队) participera à la parade militaire pakistanaise pour la fête de l’indépendance, prévue le 23 mars. Les appareils sont arrivés le 16 mars, mais des J-10 devraient venir compléter la délégation chinoise. Cette participation est loin d’être innocente. Si l’on en croit les dernières semaines de lobbying effectuées auprès du Pakistan, la Chine souhaite visiblement exporter ce chasseur.
  • Exposition chinoise de Défense à Addis-Abeba, au siège de l’Union Africaine (QdA) : Le 18 mars, l'exposition intitulée "l'armée chinoise pour la paix mondiale" a ouvert ses portes à Addis-Abeba, au siège de l'Union Africaine (UA), en présence de l'ambassadeur chinois Chen Xufeng, l'attaché militaire chinois en Ethiopie Su Li, le représentant de l'UA Kempuzzi, et un représentant de l'organe de communication internationale de l'APL (解放军国际传播) Mao Naiguo.
  • L’énigmatique coopération sino-biélorusse (Sina) : Quels sont les échanges militaires sino-biélorusses ? La question ne semble pas évidente, mais Sina apporte des éléments de réponse. En effet, la Biélorussie et la Chine travailleraient ensemble dans le domaine des lance-roquettes multiples (programme “Polonetz” - 波洛涅兹”齐射火箭炮系统 - plus d’information sur la coopération sur cette page Baidu). La Chine a fourni les roquettes A-200, tandis que la Biélorussie a fourni un TEL lourd “MZKT-7930” dans le cadre d’un accord de transferts de technologies. Or, la suite de l’article révèle que le TEL développé à partir de ce programme et des transferts de technologie provenant d’Ukraine sert aux DF-21 voire même aux DF-24 et 26, “dépassant les capacités des véhicules russes”.

 

Mers de Chine

  • Huitième patrouille dans les Diaoyu (Sina) : Le 19 mars 2019, la flottille n°2051 des garde-côtes a effectué une patrouille dans le secteur des îles Diaoyu/Senkaku. Il s’agit de la huitième patrouille de 2019 dans la zone.
  • L'aviation embarquée au secours des militaires stationnés à Nansha (QdA) : Pour permettre à un blessé de Nansha d'obtenir un traitement adéquat dans les 8 heures, l'APL a réquisitionné l'aviation embarquée du théâtre de commandement Sud pour faire la jonction avec l'hôpital militaire de Hainan.
  • Deux Y-9 ont effectué une patrouille "anti-sous-marine" à l'est du Zhejiang (163) : Selon le ministère de la Défense japonais, le 19 mars, deux Y-9 ont parcouru “les eaux territoriales chinoises” (contestées, note EIR) de la mer de Chine méridionale à l'est du Zhejiang. Selon Sina (mais pas War163) les appareils ont été interceptés par l’aviation japonaise. De plus, le 20 mars, un GX-6 a aussi mené une patrouille dans la zone. Cette mission, selon ses défenseurs médiatiques chinois, avait pour but de défendre les intérêts légitimes de la Chine. En effet, ils sont prévus dès l’origine pouvoir couvrir la seconde chaîne d’îles.

 

Intégration civilo-militaire & coopération Armée-Autorités locales

  • “L’innovation propulse l’intégration civilo-militaire : c’est la source du développement des fusées à propulsion liquide” (Xinhua) : Le directeur du 6e Institut de Recherche de la China Aerospace Science and Technology (CAST) signe ce long et très important article sur l’intégration civilo-militaire dans le domaine spatial. On ne présente plus le concept d’intégration civilo-militaire, central au développement technologique non seulement de l’armée, mais du pays entier (Xi Jinping - 习近平总书记把创新驱动和军民融合摆在国家发展全局的核心位置,国家的发展既要靠科技创新,也要靠军民融合,科技创新是军民融合的必由之路。) Il est difficile de résumer en quelques lignes les points importants de cet article, et nous en recommandons une lecture, tant il est limpide en termes de description des objectifs de l’intégration civilo-militaire. Les points suivants émergent :

(1) L’intégration civilo-militaire a un objectif de compétitivité économique et doit propulser l’excellence technologique de la Chine. Cette innovation technologique doit être évidemment “autonome”, c’est-à-dire que Pékin doit contrôler l’ensemble des technologies clés.

(2) Il est également question de “collaborations avancées” entre les entreprises civiles et militaires. A cet égard l’auteur cite l’exemple de son propre institut, qui aurait mis en place une “plateforme de partage de savoir”, dont le but n’est pas de concurrencer les entreprises privées ou militaire, mais “d’améliorer la base technologique de la Chine pour qu’elle devienne la base industrielle du futur. De plus, l’intégration civilo-militaire passe également par “un esprit stratégique” des entreprises, encouragées à apprendre de l’étranger, tant pour nouer des partenariats que pour décrocher des marchés et vendre leurs produits. “L’initiative des routes de la Soie” ainsi que la Banque Asiatique d’Investissement (AIIB) sont explicitement citées comme un moyen de faciliter ces opérations à l’international.

  • Coopération aérienne entre l’armée et l’hôpital de Xining (Qinghai) (QdA): Sur un simple coup de fil, l’hôpital 940 a pu dépêcher un hélicoptère spécialisé pour récupérer un soldat blessé à plus de 100 km de distance. Le temps de transport aller-retour ne dépasse pas 55 minutes. Cet hôpital possède en effet un hélicoptère disponible 24h/24 et couvrant un périmètre de 200 km autour de l’hôpital : il est destiné à aider les militaires en difficultés.

 

Sciences & Technologies

  • Accord de coopération entre CETC et Airbus dans le domaine des systèmes de renforcement au sol (CETC) : Après avoir participé à la 7ème Exposition internationale de gestion du trafic aérien (ATM) à Madrid, une délégation de la China Electronics Technology Co. (CETC) conduite par son Directeur général adjoint Yang Jun (杨军) s’est rendue à Toulouse pour rencontrer des responsables du constructeur aéronautique européen Airbus. Après une visite de la chaîne de production de l’entreprise consacrée aux systèmes ATM, un accord de coopération a été signé dans le domaine des systèmes de renforcement au sol (GBAS).
  • Rapprochement des constructeurs navals CSIC et CSSC (CSSC) : Entretenant à la fois des relations de rivalité et de coopération, les deux consortiums de construction navale chinois China Shipbuilding Industry Co. (CSIC) China State Shipbuilding Co. (CSSC) se sont récemment rapprochés suite à une rencontre de leurs dirigeants respectifs le 14 mars, Hu Wenming (胡问鸣) et Lei Fanpei (雷凡培). Les deux parties se sont engagées à étendre les domaines de coopération, tout particulièrement en ce qui concerne les équipements militaires, les grands navires de croisière, les énergies propres ou encore les systèmes de fabrication intelligents.
  • Finalisation de la chambre à vide du Tokamak HL-2M (CNNC) : le 19 mars, la China National Nuclear Co. (CNNC) a annoncé avoir finalisé et transféré à Chengdu la pièce maîtresse de son nouveau dispositif de “soleil artificiel”, le Tokamak HL-2M. Développée conjointement par la Xi'an Nuclear Equipment Co. et le Southwestern Institute of Physics, la principale chambre à vide de cette installation - enceinte en acier inoxydable dans laquelle se produisent les réactions de fusion - serait désormais opérationnelle.
  • Des scientifiques ont mis au point un matériau à très haute conductivité (1000X supérieure au graphène) (Sina) : Selon Fu Faxian, professeur de physique à l’université de Fudan, interviewé par CCTV, la mise au point de ce matériau a été rendu possible par la conjonction de chlorure de niobium, d’arsenic et d’hydrogène pour obtenir cette “ceinture nanométrique “niobium arséniure d’aluminium (种砷化铌纳米带)”. Cette découverte permettrait de conduire l’électricité à une très grande vitesse avec de faibles déperditions d’énergie. De plus, contrairement aux supraconducteurs traditionnels, celui-ci fonctionne également à température ambiante.

 

Equipements

  • Les déboires du QBZ-95 (Sina) : D’après de récents tests, les munitions du QBZ-95 sont incapables de traverser un gilet pare balle à plus de 15 mètres, là où les balles américaines y arrivent à plus de 600 mètres.
  • Le FC-31, ralenti par son moteur (Sina) : Le J-20 ne permet pas de tenir la cadence de la compétition internationale. Seul le FC-31, chasseur plus efficace et adapté aux catapultes électromagnétiques des futurs porte-avions chinois, le permettra.  Cependant, se lamente l’auteur, leur développement est bien trop lent. La raison ? Le moteur. Informations et spéculations croisées semblent augurer que le FC-31 sera équipé d’un turboréacteur 13E. Or, le turboréacteur 13E ne commencera à être produit en quantité qu’à l’horizon 2020, dans le meilleur des cas. 
  • Début de la production en série du Y-20 (Sina) : Après la vidéo de la chaîne de production, diffusée lors d’un documentaire de CCTV, le designer en chef du programme du Y-20, Tang Changhong (唐长红), a révélé lors d’une interview que l’appareil était effectivement produit en série. En particulier, la question des réacteurs D-30 d’origine ukrainienne a été réglée, c’est désormais le WS-20 qui est utilisé.
  • Hélicoptères lourds sino-russes (Xinhua) : Wang Xiaowei, chercheur au “centre d’étude européen de l’Université Juridique et Politique” - 中国政法大学欧洲研究中心). Wang Xiaowei, le chercheur du centre d’étude européen de l’Université Juridique et Politique” - 中国政法大学欧洲研究中心 revient sur le partenariat stratégique sino-russe (développement d’un hélicoptère lourd conjoint). Sans surprise on apprend que Pékin espère recevoir des technologies en échange de sa contribution financière. Toutefois, le chercheur insiste sur l’usage civil de des hélicoptères lourds, citant la précieuse aide des Mi-26 russes en 2008 lors du tremblement de terre.
  • Nouvelles corvettes chinoises ? (Sina) : Un nouveau design de corvette présenté lors du salon d’Abu Dhabi en février a attiré l’attention. Présenté pour la première fois en Malaisie, le modèle “MRTV-3000” est très semblable aux trimarans américains LCS de classe Independence américains. Le MRTV-3000 dispose d’un canon principal de 76mm, unité 16/32 et de deux ensembles de 4 unités de missiles anti-navires. Il serait donc doté de complètes capacités de défense anti-aériennes et anti-navires.
  • Exposé des différents rayons d'action des canons d'artillerie en service au sein de l'APL (Sina) : Le canon automoteur 05A de 155 mm peut frapper à 100 km. Son système de visée automatique s'adapte aux informations transmises sur la cible, aux conditions météorologiques et aux types de tir. Ces capacités lui permettent de faire feu dans un délai d'une minute après sa prise de position. Le canon automoteur PLZ-05 de même calibre, destiné, lui, à l'export, peut frapper à plus de 50 km et jusqu'à 70 km selon la munition utilisée, alors que le K9 coréen ne dépasse pas quant à lui les 40 km. Enfin, le WS-35 de calibre 155mm dévoilé en 2013 tire des munitions composites de 1.6m et de 55 kg (semblables aux Excaliburs américains) sur une distance de 70 km en booster seul, mais qui peut atteindre les 100 km avec le déploiement des ailettes sur les rockets (滑翔弹翼).
  • La future frégate de construction chinoise, probablement un navire multifonctions prévu pour la haute mer (Sina): Sina rappelle que la modernisation des frégates n’est pas à l’ordre du jour. Non seulement les porte-avions et les destroyers focalisent actuellement l’attention, mais le modèle de frégate 054A devrait répondre aux besoins de la marine chinoise jusqu’au moins 2030. Néanmoins, deux aspects des futures frégates se dessinent déjà : la capacité anti-sous-marine et la possibilité d’effectuer des missions en haute mer afin de soulager la charge qui repose aujourd’hui sur les destroyers.
  • Le chasseur de fabrication sino-pakistanaise équipée d’un nouveau missile chinois (Sina): Le chasseur sino-pakistanais FC-1 (JF-17 枭龙) qui a abattu deux avions indiens vient d’être équipé, selon les forums pakistanais, du missile chinois PL-15 (霹雳-15). Une centaine de ces missiles devrait atteindre le territoire pakistanais dans les prochains jours.
  • Connectés par des drones solaires (Qiushi) : Le troisième institut de recherche de la CASIC (中国航天科工集团三院) explore l'utilisation de drones de haute altitude alimentés par énergie solaire pour construire des réseaux internet locaux et garantir les communications à la surface terrestre ou en mer. Le “projet Feiyun” (飞云工程) a validé les premières étapes de tests d’une plateforme aérienne à autonomie de vol prolongée (plusieurs jours, voire jusqu’à plusieurs mois). Le directeur du centre, Zhang Hongwen (张红文), envisage une utilisation du système pour la communication de secours, la détection à distance et la recherche météorologique.
  • Ravitaillement aérien du J-15, premières photos et vidéos (Guancha) : L'auteur rappelle que l'on parle de ces exercices de ravitaillement en vol depuis 2014. C’est cependant la première fois que des images cette action sont diffusées, en l'occurrence sur la télévision publique (chaine "affaires militaires").

Articles similaires

Retour en haut