Passe Muraille n°11

Semaine du 25 mars 2019

 

NB :  "Passe muraille" est une publication hebdomadaire réalisée par le collectif EastisRed, spécialistes de l'actualité chinoise. Découvrez une synthèse de l'actualité stratégique, militaire et politique tirée de sources locales, pour mieux comprendre et analyser le point de vue de cette superpuissance asiatique.

 

Focus

Cette semaine est à la diplomatie, avec la visite de Xi Jinping en France, en Italie et à Monaco. La diplomatie militaire n’est pas en reste : rencontre avec des homologues sud-coréens, émiratis et saoudiens, démonstration de la PLAARF à Islamabad, organisation du défilé international en l’honneur des 70 ans de la fondation de la marine chinoise, participation à l’exposition universelle malaisienne, vente de matériel aux Philippines…

Par ailleurs, l’armée poursuit son offensive de communication auprès de la population chinoise : actions médiatisées de plantage d’arbres (auxquelles les membres de la CMC eux-mêmes participent), notamment à Hong Kong et à Macao ; et gros papiers sur le comportement admirable des soldats pour faire face aux catastrophes qui se sont produites sur le territoire : explosion du 21 mars, et incendies du 30 mars. Comme à chaque fois, les incidents dramatiques sont traités sous l’angle de l’efficacité militaire, sans aucune information ayant trait au nombre de victimes ou aux dégâts matériels.

Sommaire

  1. Politique
  2. CMC
  3. APL
  4. PLAN
  5. PAP & Milice
  6. Force des fusées stratégiques
  7. Entrainements & vie militaire
  8. Diplomatie militaire
  9. Mers de Chine
  10. Intégration civilo-militaire & Coopération Armée- Autorités locales.
  11. Sciences & technologies
  12. Équipements
  13. Espace
  14. Opinions

Abbréviations

-Huanqiu : Global Times en version sinophone

-Jstv: Jiangsu TV

-QdA: Quotidien de l’APL

-QdP : Quotidien du Peuple

-MinDef: Ministère de la Défense de la République Populaire de Chine

-MofCom: Ministère du Commerce de la République populaire de Chine

-TP: The Paper

-STDaily : Science & Technology Daily

 

Politique

  • Éviter les discours creux (QdA): Du temps des Wei et des Jin, les gens de bien favorisaient les conversations intellectuelles et se moquaient des échanges triviaux. Comme Wang Xizhi (王羲之) le déclarait en son temps, les "princes" [au sens confucéen] étudiaient le Tao et recherchaient le salut universel. N'oubliez pas : mieux vaut étudier que perdre son temps en paroles creuses. Ces dernières affaiblissent le pays alors que le travail sérieux contribue à l’élever. Les cadres doivent bien travailler, sinon pour eux-mêmes, du moins pour le Parti.
  • Prendre exemple sur la "Pax Romana" (QdA): Dans un article d'opinion, l'officier et journaliste Zheng Shuyan (郑蜀炎) décrit les raisons de l'étonnante paix permise par le Saint Empire Romain Germanique. Ce succès repose sur des initiatives semblables à celles mises en œuvre par l'armée chinoise : renforcement des entraînements militaires, bon traitement des anciens militaires et transmission du savoir des anciens aux nouveaux soldats.
  • La “base de données rouge”, à l'avant-garde de l'éducation populaire (QdA) : Les troupes du théâtre de commandement de l'est sont invitées à parcourir les sites internet des principaux lieux de commémoration des héros et des grandes batailles de la révolution communiste. Il existe, dans ce théâtre de commandement, plus de 2.000 lieux mémoriels, sur lesquels il est possible de se renseigner en ligne, et de bénéficier de plus de 500 cours d'histoire donnés par des professionnels.
  • Notification : bien transmettre le sacrifice des martyrs et des héros à la fête de Qingming-2019 (QdA) : Les Départements gouvernementaux ont publié une annonce conjointe. En substance, 2019 marque le centenaire des insurrections déclenchées par le traité de Versailles de 1919 et l'année du retour des restes des martyrs sacrifiés en Corée. En conséquence, le gouvernement invite "tout le monde" à bien étudier les discours de Xi Jinping concernant les martyrs et à s'informer sur la plateforme hébergée par le site du département des anciens militaires (传承·2019清明祭英烈) pour en apprendre plus sur ces questions.
  • Respecter les martyrs (QdA): Le QdA du 15 mars publie une série d'articles fleuves mêlant citations de Xi Jinping et portraits de héros de l'armée rouge, dans l’objectif de raviver la flamme du culte des martyrs dans l'APL. Un journaliste commente: qu'est-ce qu'un sentiment héroïque? "C'est la volonté de se dévouer humblement et entièrement à son pays, sans craindre la mort". L’attitude héroïque est plus visible en temps de guerre qu’en temps de paix, mais demeure néanmoins précieuse en tout temps.  Et l’article de mentionner les gardes-frontières...
  • La section centrale de propagande publie un communiqué organisant les récompenses aux "modèles de piété" (QdA): Les récompenses attribuées aux "modèles de vertu" reposent sur les critères suivants: (1) l'adhésion au système de valeur du socialisme, (2) la conscience et la promotion idéologique, (3) la défense des "vertus" et de la civilisation. Ces prix sont remis par la section centrale de la propagande depuis 2007, pour 50 à 60 sélectionnés par an. Les départements participants ont tenu à Pékin une vidéo-conférence (ce 28 mars) afin de discuter des modalités de remise de médaille dans le contexte du 70ème anniversaire de la RPC. Ils ont conclu que l'étude de la pensée de Xi Jinping et la compréhension des enjeux de la nouvelle ère seraient déterminants.

 

APL

  • L’armée au secours des sinistrés du Shanxi et de Pékin (QdA): Un incendie a été déclaré le 30 mai dans le Shanxi et dans la région pékinoise. Le commandement du théâtre du centre a immédiatement mobilisé 950 soldats, 160 PAP rejoints par plus de 100 membres de la milice.
  • Des postes civils toujours non pourvus dans l’armée ? (Sina) : D’après l’interview du porte-parole du ministère de la défense, les postes seraient, en réalité, pourvus. Cependant, le porte-parole reconnaît que certains postes situés dans des régions reculées ou soumises à des conditions difficiles sont moins demandés que d’autres.
  • L’APL n’en a pas fini avec les réformes (Sina) : Au cours de sa conférence de presse, le porte-parole du ministère de la défense est revenu sur l’avancée des réformes de l’APL. Sans surprise, le respect de la doctrine du Président Xi mais aussi du “système de responsabilités” est indiqué comme crucial, témoignant de l’insatisfaction du ministère concernant les progrès accomplis. Les entraînements figurent ensuite parmi les priorités, en particulier au niveau de leur évaluation.
  • [Porte-Parole du Mindef] Informations sur les futurs jeux olympiques militaires (QdA): Dans sa réponse aux journalistes, Wu Qian (吴谦) a annoncé que les “jeux olympiques militaires” (7ème édition) se produiront à Wuhan entre le 7 et le 17 octobre 2019. Les procédures d'inscription sont à présent close. 7 840 "athlètes" participeront, 2 741 représentants assisteront aux épreuves. En tout, 105 pays seront représentés.

 

PLAN

  • La CMC annonce la tenue d'une cérémonie militaire pour fêter les 70 ans de la fondation de la PLAN (Guancha) : Selon un communiqué en date du 28 mars, la cérémonie aura lieu dans le dernier tiers du mois d'avril, à Qingdao, et rassemblera les représentants militaires de plus de 60 pays. Un défilé international sera également exécuté, auquel participeront militairement au moins 20 pays.

 

PAP & Milice

  • La PAP détache 450 hommes supplémentaires pour fournir de l'aide après l'explosion du 21 mars (Xinhua) (23 mars) : La PAP a dépêché des spécialistes de la protection chimique et des ingénieurs en provenance du Jiangsu et de Taizhou comme supplétifs.
  • Panorama des moyens déployés sur les lieux de l'accident (Xinhua) (25 mars) : Des troupes ont été envoyées en renfort, suite à l’accident d’une usine chimique dans le Jiangsu. Le 25 au matin, on comptait sur place trois détachements motorisés en provenance de Jiangsu, Anhui et Fujian et 1000 hommes de la PAP auraient été mobilisés. Etaient également présents deux détachements de "transport" comprenant plus de 70 machines et apportant plus de 3200 sets de détection et de "protection". Des photos des missions effectuées par les troupes sont disponibles en suivant le lien.
  • Combattre l’addiction à internet au sein de la PAP (QdA) : Un reportage indique que la PAP du Zhejiang organise des forums de discussion et d’échange d’expérience afin de lutter contre l’addiction à internet. Les “guéris” se voient décerner des hommages, et leurs noms sont affichés sur un panneau prévu à cet effet.

 

Force des fusées stratégiques

  • Des plateformes internet sont mises en place pour faciliter les procédures individuelles (QdA) : Des plateformes internet sont actuellement mises en place à l'initiative et l'échelle des brigades (旅) pour faciliter les procédures administratives des soldats. Ces plateformes les mettent en effet en contact avec des spécialistes et des exécutants des comités du Parti. L'article, qui rapporte un fait mineur, témoigne néanmoins de la volonté “d'allègement à la base” parmi les décideurs de l'APL.

 

Entraînements et vie militaire

Vie militaire
  • L'APL participe au "jour du plantage d'arbres" à Hong-Kong et Macao (QdA) : Dans le cadre de la 38e célébration de la semaine verte à Macao, une plantation d’arbres a été organisée sur l’île. 1000 citoyens de Macao et 120 officiers ont pris part à l'événement. Depuis l’implantation militaire chinoise à Macao, les troupes ont également participé à des dons de sang et à l’aide aux personnes âgées. Le même évènement s’est déroulé à Hong Kong, avec la participation de 1000 soldats et officiers. Plus de 6000 graines auraient été plantées. Le camp d’été militaire de Hong Kong (香港青少年军事夏令营), le Bureau de liaison (中联办) et le Bureau des affaires étrangères (外交公署) étaient également impliqués.
  • Les militaires prioritaires dans l’aéroport de Guilin (QdA) : La préfecture de Guilin (桂林) a mis en place des services préférentiels destinés aux militaires dans les aéroports internationaux. Assistance pour acheter les billets, tarifs réduits, accessibilité à la classe affaire, "voie verte", etc.… sont au menu des avantages conférés aux militaires en déplacement.
  • La drogue, cause de la décadence des armées des Qing et du Kuomintang (QdA): Selon le chercheur interviewé, l’opium ou les divers psychotropes ont largement contribué à affaiblir les armées chinoises confrontées aux légions européennes et japonaises. Cet exemple doit être gardé en mémoire et l’usage des drogues surveillé au sein des troupes.
  • Attention aux dérives du “tracéisme” (QdA) : Technique de management qui se veut “scientifique et moderne”, le “tracéisme” encourage les militaires à laisser un maximum de documents (textes, images, vidéos…) pour que la hiérarchie puisse suivre plus efficacement la situation sur le terrain (voir le Passe Muraille n°6). En théorie, cette technique est censée améliorer la performance des forces armées et permettre d’assurer un suivi du travail de chacun. Cependant, on observe deux types de dérives. En premier lieu, les officiers, satisfaits des rapports détaillés qui leur facilitent le travail, sont moins enclins à se rendre en personne sur le terrain pour apprécier la situation. En second lieu, les auteurs des rapports, pour recevoir une meilleure appréciation de leurs supérieurs, sont tentés de “surjouer” voire de falsifier leurs productions. En conséquence, le QdA rappelle combien ces rapports, déformés de la réalité, représentent un danger pour l’efficacité du management et la performance des forces armées. Il appelle donc les cadres et les hommes sur le terrain à prendre conscience de ce phénomène et à modifier leur comportement.

 

Diplomatie militaire

  • Le président égyptien rencontre Wei Fenghe (QdA): Le 25 mars, les deux hommes se sont rencontrés au Caire. L’Egypte soutient l’initiative des routes de la soie et prône le renforcement de la coopération en matière d’industrie de défense, de formation de troupes et de lutte contre le terrorisme.
  • Le roi et le prince d'Arabie Saoudite rencontrent Wei Fenghe (QdA) : La rencontre a eu lieu le 26 mars à Riyad. Les nouvelles routes de la Soie et la coopération sino-saoudienne en matière économique, politique et sécuritaire ont été évoquées. Wei Fenghe a également rencontré le ministre de la défense saoudien.
  • Xu Qiliang rencontre le CEMA sud-coréen (81.cn): Le vice-président de la CMC Xu Qiliang a rencontré le CEMA sud-coréen à Pékin le 22 mars. Si le contenu de l’échange est inaccessible, les thèmes sont connus : coopération, amitié et renforcement des échanges entre les deux armées.
  • Démonstration de J-10 à Islamabad (Weibo): A l’occasion de la Fête nationale du Pakistan, qui s’est tenue à Islamabad le 23 mars, des avions de combat J-10 de l'équipe chinoise de voltige aérienne “Bayi” ont procédé à une démonstration d’une durée de 18 minutes, durant laquelle ils ont libéré les couleurs correspondant aux drapeaux nationaux des deux pays. Cette démonstration coïncide avec le 21ème anniversaire de l’entrée en service du J-10, dont le vol inaugural s’est déroulé le 23 mars 1998.
  • Annonce d’exercices navals conjoints entre les marines russes et chinoises (Weibo) : Des représentants de la PLAN se seraient rendus à Saint-Pétersbourg le 25 mars en vue de participer à une conférence avec des représentants de la Flotte russe du Pacifique, dans la perspective d’exercices maritimes conjoints prévus pour la fin du mois d’avril et le début du mois de mai. Au cours de ces exercices nommés “Interaction-2019”, les marines chinoises et russes procéderont à des manœuvres conjointes, à des tirs de missiles et d’artillerie sur des cibles navales et aériennes, ainsi qu’à des opérations de recherche et de sauvetage. Les consultations en vue de préparer ces exercices continuent à bon rythme selon le porte-parole du MINDEF (sina).
  • L'exercice sino-cambodgien Jinlong-2019 a pris fin (QdA): L'exercice joint a pris fin le 25 mars. Il avait débuté le 13 mars et avait intégré les modules suivants :  contre-terrorisme, reconnaissance, sauvetage par voie aérienne, décontamination, frappes aériennes et déminage.
  • Des missiles anti-aériens de conception chinoise LY-80 ont été déployés au Cachemire (Sina): Selon des sources russes, 5 LY-80 chinois ont été déployés au Pakistan à la frontière indienne, afin d’empêcher toute nouvelle intrusion sur le territoire national. En effet, l’Inde prévoit le transport de Su-30 de conception russe de l’autre côté de la frontière.
  • La Malaisie intéressée par l’achat de JF-17 ? (Sina) : Sina livre une interprétation des propos du Premier Ministre Mahatir. Il semblerait que la Malaisie menace d’acheter son matériel à la Chine en rétorsion aux mesures de l’Union Européenne anti-huile de palme. Selon le Premier Ministre, cette “discrimination” repose sur la décision de privilégier l’huile de soja américaine (PhoenixTV).
  • Un destroyer type-054 parade au salon de défense malaisien (Sina): De nombreuses photos sont disponibles en suivant le lien. Ce destroyer appartient à la 27ème flottille d’escorte maritime.
  • Les Philippines achètent du matériel chinois (Sina) : Les Philippines ont annoncé l’achat de divers matériels pour 2 millions de RMB. Il s’agit principalement d’engins de construction, par exemple 16 grues télescopiques (望远镜起重机) à roues de 24 tonnes, 20 bulldozers, et d’autres équipements divers (camions de munitions, différents types de grues, etc.).
  • Le navire chinois Yueyang atteint la Malaisie (QdA): Le Yueyang a atteint les eaux territoriales malaisiennes ce 25 mars pour rejoindre les autres navires à l'exposition internationale. Voir sur Guancha des photos de son arrivée.
  • 40 casques bleus chinois au Congo participent à la cérémonie d'anniversaire du Pakistan (QdA): Le 22 casques bleus chinois ont participé à la cérémonie. Le commandant a déclaré espérer, à cette occasion, que "l'amitié sino-pakistanaise dure éternellement". Les casques bleus ont apporté des photos illustrant les 40 ans de coopération des casques bleus chinois et pakistanais sur "le champ de bataille".

 

Mers de Chine

  • Patrouille de deux Y-9 en mer de Chine orientale (Mindef): D’après une notification du ministère de la Défense japonais diffusée le 20 mars, deux avions de transport chinois Shaanxi Y-9 auraient effectué une patrouille en mer de Chine orientale le 19 mars, entraînant le décollage d’avions de combat de la Force aérienne d’autodéfense japonaise. L’un des deux Y-9 portait le numéro d’immatriculation 82014.
  • "Provocation ! La flotte américaine traverse encore une fois le détroit de Taiwan !" (Huanqiu): Deux navires américains auraient traversé le détroit. Ces derniers temps, la flotte américaine accélère la fréquence de ses passages, malgré l'opposition chinoise. C'est la 6ème fois en 9 mois. Le porte-parole du ministère de la défense chinois s'est publiquement déclaré hostile à cette nouvelle "provocation". Selon Huanqiu, ces passages américains suscitent un "dégoût général" dans la population [chinoise], dégoût que les internautes expriment avec véhémence.

 

Intégration civilo-militaire & coopération Armée-Autorités locales

  • Nouveaux accords signés afin de réduire la distance entre le campus et le champ de bataille (QdA) : Entre le 12 et le 13 mars, le campus d'étude de sciences politiques de l'université de défense de Xi'An a signé un accord d'échange avec le théâtre de commandement ouest ("premier bureau du procureur des affaires militaires" 第一军事检察院). Ce n'est pas le premier accord signé dans ce sens. Comme les précédents, il vise à rapprocher les campus du centre de l'action. Le campus de Xi'an prépare actuellement des programmes "d'envoi des étudiants vers les troupes 送课到部队".
  • Le 82e groupe d’armées, exemple de coopération juridique Armée-Autorités Locales (QdA) : Le journaliste rapporte les efforts produits par le 82ème groupe d’armées pour élargir sa coopération avec les autorités judiciaires locales en cas de différends entre un soldat et un particulier. Les autorités locales sont également réquisitionnées pour mettre en œuvre une plateforme juridique destinée à répondre aux questions que peuvent se poser les soldats.

 

Sciences & Technologies

  • Bahreïn choisit Huawei pour la 5G et veut l’utiliser pour connecter les bases américaines (Sina) : Bahreïn envisage de couvrir son territoire avec la 5G d’ici juin 2019 et de réaliser ce projet en partenariat avec Huawei. Le ministre des communications a déclaré ne pas s’inquiéter concernant les potentiels risques de sécurité des équipements fournis par Huawei. De plus, le titre de l’article sous-entend que Bahreïn envisage de couvrir le quartier général de la 5e flotte américaine avec la technologie 5G fournie par Huawei...

 

Équipements

  • Armement du chasseur embarqué J-15 (Sina): Une infographie diffusée par la chaîne d’informations CCTV-13 expose en plan rapproché l’armement du chasseur embarqué chinois Shenyang J-15, constitué de neuf missiles de tailles différentes.
  • Le porte-avion de conception nationale pourra-t-il participer au défilé d’avril ? (Sina) : Il n’a pas échappé aux observateurs que le porte-avion de conception nationale était de retour sur le chantier naval, pour une modernisation du revêtement de son pont d’envol. Or, la question que se pose le journaliste est la suivante : les travaux pourront-ils être terminés à temps pour que le navire participe à la parade militaire prévue fin avril ? Il lui faudra d’abord finir le revêtement, mais également le tester et le valider avec des décollages et appontages. La journaliste en doute, manifestement.
  • Le J-20, un programme coûteux (Sina) : Les médias chinois ne se lassent pas de présenter leur J-20 comme le fleuron technologique de l’armée de l’air, capable de rivaliser avec ses adversaires américains. Par contre, ce qui est moins mis en avant, c’est son coût. Du développement à sa construction en passant par l’entretien, l’appareil coûte cher. En se basant sur différents articles (étrangers mais aussi chinois), l’auteur estime qu’une heure de vol du J-20 revient à 500 000 RMB, dans la moyenne des avions de sa génération. En revanche, les réacteurs du J-20 ne disposant pas de la même durée de vie, les coûts renchérissent sur le long terme. Si l’on inclut son développement et la production, estimés au total à 30 milliards de RMB, l’article arrive à un coût unitaire de 1,3 milliards de RMB. Une telle somme nous laisse un peu dubitatif, 1,3Mds de RMB représente 172M€, une somme colossale au regard du coût d’un F-22 ou même d’un F-35. Même si ce coût inclut la R&D rapporté au nombre d’appareil produit, cela semble énorme.
  • Accord pour la construction d’un navire de sauvetage de grande envergure opérant dans le détroit Taïwan (Weibo) : Subordonnée à la China Shipbuilding Industry Co. (CSIC), la Wuchang Shipbuilding Industry Co. a signé le 26 mars un contrat avec l’Administration de la sûreté maritime du Fujian pour la construction d’un navire de sauvetage de grande envergure, destiné à opérer dans le Détroit de Taïwan. Outre des missions de sauvetage et d’intervention d’urgence, ce navire affichant un déplacement de 5,560 tonnes aura également pour rôle de préserver les intérêts chinois dans la zone. Ont également été inclus dans cet accord l’Institut 711 de la CSIC, la Beijing Guotong Xintong Technology Development Co., s’agissant notamment de la mise au point des systèmes de propulsion et d’information.
  • Cérémonie de signature pour la construction d’un navire de patrouille de 10,700 tonnes (Weibo) : Une cérémonie de signature s’est tenue le 26 mars entre une filiale de la China State Shipbuilding Co. (CSSC), la Huangpu Wenchong Shipbuilding Co., et l’Administration de la sûreté maritime du Guangdong pour la construction d’un navire de patrouille affichant un déplacement de 10,700 tonnes et une longueur de 165 mètres. La conception de ce navire reviendrait à l’Institut 701 de la CSIC. Il pourrait embarquer différents types d’hélicoptères.
  • La CETC a développé avec succès un système de gestion de vol en quatre dimensions (CETC) : Le 20 mars, un avion d’essai A320 équipé d’un système de gestion de vol (FMS) en quatre dimensions développé par la China Electronics Technology Co. (CETC) a achevé avec succès un vol d’essai entre les aéroports de Tianjin-Binhai et Canton-Baiyun.
  • Vers un projet d’avion embarqué à décollage vertical ? (Sina) : Il s’agit d’un projet de long terme, mais la Chine semble y réfléchir. En tous cas, l’auteur propose ici de réfléchir à reprendre les caractéristiques du Yak-41 auparavant développé par l’Union Soviétique puis la Russie. Un article spéculatif, mais bon indicateur des ambitions chinoises.
  • Premières images du nouveau missile air-air du J-11B (CCTV): Ce missile a déjà été vu embarqué sur les modèles J-20, J-16 et J-10B/C. Néanmoins, c’est la première fois qu’un J-11B en est vu équipé.
  • Essais en soufflerie pour un modèle réduit du nouvel avion de ligne chinois (Wechat) : L’essai du futur “Lingque B” (灵雀B) a eu lieu dans la soufflerie de l’Institut Pneumatique de AVIC. Voir de belles photos et des petites vidéos dans l’article.
  • Sous-marins et propulsion AIP (Sina) : Les sous-marins chinois sont souvent moqués pour leur bruit ou leur retard technologique. Désormais, la technologie AIP est annoncée comme maîtrisée, permettant ainsi aux sous-marins conventionnels chinois d’effectuer de plus longues patrouilles en toute discrétion. Fin 2018, comme en témoigne des articles datant de septembre et novembre 2018, des sous-marins Kilo avaient été modifiés pour accueillir des systèmes AIP. Aujourd’hui, les autorités semblent vouloir aller plus loin, en particulier pour se maintenir au niveau des français et des japonais : il semblerait que les ingénieurs prévoient de combiner propulsion nucléaire et AIP. Cet article nécessite cependant l’attention d’analystes plus experts.

 

Espace

  • Lancement officiel de la mission spatiale sino-européenne SMILE (QdP): L’Académie chinoise des sciences (CAS) et l’Agence spatiale européenne (ASE) ont confirmé le 22 mars le lancement d’une mission spatiale conjointe nommée SMILE, acronyme de Solar Wind Magnetosphere Ionosphere Link Explorer. L’objectif est d’obtenir des images de l’interaction entre le vent solaire et la magnétosphère terrestre. Ce programme prévoit le lancement en 2023 de plusieurs satellites utilisant des technologies de pointe. Disponibles pour l’ensemble des pays participants, les données collectées devraient permettre d’anticiper et de réduire l’impact des catastrophes climatiques.
  • Opérations de maintenance pour deux navires de suivi spatial chinois (STDaily) : D’après le Département de la surveillance et du contrôle maritime des satellites de Chine, les bâtiments d’essais et de mesure Yuanwang-21 et Yuanwang-22 sont actuellement en cale sèche au chantier naval de Jiangnan pour des travaux d’entretien et de réparation. Les opérations de maintenance ont notamment concerné les coques, les dispositifs d’arrimage ou encore les systèmes de climatisation des deux navires.
  • La CASIC reçoit une délégation officielle allemande (CASIC) : Le 25 mars, le coordinateur du gouvernement fédéral des affaires aéronautiques et spatiales allemand Thomas Jarzombek, accompagné d’une délégation de représentants d’entreprises aérospatiales allemandes, a été reçu par les autorités dirigeantes de la China Aerospace Science and Industry Co. (CASIC) afin de discuter des domaines de coopération entre les deux pays dans le domaine de l’industrie aérospatiale.
  • La société de sciences et technologies aérospatiales de Chine innove en matière de moteurs (Sina) : Il s’agirait de l’assemblage d’un moteur à kérosène liquide de 500 tonnes (en cycle générateur de gaz) avec une pompe turbo qui permet de brûler 1.6 tonnes de carburant/seconde.
  • Echec du lancement de la fusée spatiale Zhuque n°2 (Guancha): Le second lancement de la fusée spatiale Zhuque n°2 a échoué ce 27 mars. Une vidéo de la perte de contrôle de la fusée est disponible en suivant le lien indiqué. La perte de contrôle est survenue 47 secondes après le lancement, lors de la première séparation entre deux étages. Sur ce sujet, l’entreprise a annoncé vouloir continuer “coûte que coûte” les recherches et tenter à nouveau un vol suborbital pour la fin de l’année.

 

Opinions

Cette partie vise à retranscrire les opinions les plus visibles sur la toile chinoise, et ne reflète en aucun cas l’avis des rédacteurs de EiR. Les pronoms personnels sujets renvoient donc aux auteurs eux-mêmes.

  • [Opinion] Comment la Chine doit-elle répondre au défi américain (Huanqiu): L'auteur est Zhang Wenzong (张文宗), directeur du bureau américain de l'Institut des relations internationales contemporaines de Chine. Dans un long article, Zhang Wenzong compare la Chine à l'URSS dans son rapport avec les Etats-Unis. La probabilité d'un conflit armé ouvert est très faible, car la Chine sait défendre ses intérêts. Par conséquent, la lutte se produira ailleurs, sur le terrain économique. Elle a déjà commencé avec la "guerre commerciale", et verra, selon l'auteur, la Chine triompher à long terme. "La réforme et l'ouverture sont les clefs de la victoire". En conséquence la Chine doit privilégier l'entente et ne pas cesser de chercher des compromis et des accords avec les Etats-Unis.
  • [Opinion] La guerre commerciale peut-elle devenir une mobilisation de la société américaine tout entière pour corseter la Chine? (Huanqiu) : La volonté américaine d’infléchir la politique chinoise par la force et la guerre commerciale est un défi sans précédent pour la diplomatie de l’Empire du milieu. Le réel danger est désigné comme étant le renforcement de la mobilisation sociale américaine contre la Chine, à mesure que les élites américaines deviendront plus méfiantes envers elle. La partie chinoise apparaît comme prise entre deux feux : préserver ses intérêts légitimes, sans pour autant couper les liens avec les Etats-Unis. Pour y parvenir, le meilleur moyen est de continuer l’ouverture afin d’attirer les investissements étrangers. L’écueil principal, à éviter, est de suivre le chemin tracé par l’URSS…mais la Chine est, rappelle l’article, suffisamment puissante pour influer le cours des relations internationales. Tout le monde a donc intérêt à entretenir des relations pacifiques avec la Chine.
  • [Opinion] Le Japon utilise des prétextes fallacieux pour établir de nouvelles garnisons! (Huanqiu) : En réponse à la soi-disante "menace chinoise" et aux mouvements incessants de l'armée chinoise en mer, l'armée japonaise va installer de nouvelles bases militaires à Amami Oshima (Kagoshima) et sur l'île de Miyako (Okinawa), afin de remplir les "zones blanches" (autrement dit, les zones mal défendues). L’article rappelle que lorsque les japonais veulent renforcer leur armée, ils utilisent souvent comme prétexte "la menace chinoise". C'était déjà le cas il y a un an avec la nouvelle loi de programmation militaire nippone. A cette époque, le porte-parole des affaires étrangères chinois les avait déjà rappelés à l'Histoire pour leur suggérer de privilégier l'entente et la concorde.
  • [Opinion] Mythomanie? L'Inde accuse des commerçants chinois d'espionner sa marine militaire ! (Huanqiu) : Selon un quotidien indien, la Chine pourrait, exactement comme les Etats-Unis ou la Russie, collecter des données sensibles ayant trait à la sécurité nationale indienne. Concrètement, des délégations de commerçants chinois seraient dépêchés sur des sites de la marine militaire indienne (île de Butul) et, sous couvert d'organiser des événements commerciaux, y collecteraient des informations. Zhao Gansheng, chercheur à l'institut des relations internationales de Shanghai, déclare au Global Times: "ce genre d'événement commercial est très fréquent, et cette réaction démontre que l'hostilité indienne à l'égard de la Chine dans certains domaines demeure très importante (...). Mieux vaut pour la Chine ne pas répondre à ces cris hystériques dont l'Inde est friande, car ce ne sont que des rumeurs, sans aucune preuve".
  • [Opinion]: Google! Ce n'est pas la Chine qui souhaite ton départ (Huanqiu) : Après une entrevue avec le CEO de Google, D.Trump a twitté que l'entreprise soutenait fermement l'armée américaine plutôt que l'armée chinoise. La racine du problème : Google a un centre de recherche situé à Pékin, et l'armée américaine craint que cela puisse apporter des bénéfices à l'APL. “Voilà encore un cas flagrant d'initiative américaine pour réprimer la haute technologie chinoise !” déclare l’article. Elle fait suite aux tentatives d'influence de l'Union Européenne à l'égard de Huawei. Heureusement, cette initiative a échoué : La Commission européenne a refusé de statuer, laissant chaque Etat libre de décider. Forcer les entreprises de HT à quitter la Chine, c'est renoncer aux ressources chinoises, notamment en matière d'AI où nous sommes les meilleurs. Or, l'AI au 21ème siècle est comparable au pétrole pour l'ère industrielle. Fermer le centre de recherche en Chine affaiblira bien plus Google que notre armée. Les élites américaines sous-estiment notre capacité d'innovation. Cette histoire révèle malgré tout quelque chose : les Américains commandent à Google, comme ils reprochent à la Chine de commander à Huawei ! Google a-t-il l'obligation de fournir des informations confidentielles au gouvernement américain ? Voilà une question d'actualité. Le monde devrait prendre garde aux magnats américains, plutôt qu'à Huawei.

Articles similaires

Retour en haut