Passe Muraille n°14

Semaine du 15 avril 2019

 

NB :  "Passe muraille" est une publication hebdomadaire réalisée par le collectif EastisRed, spécialistes de l'actualité chinoise. Découvrez une synthèse de l'actualité stratégique, militaire et politique tirée de sources locales, pour mieux comprendre et analyser le point de vue de cette superpuissance asiatique.

 

Focus

Cette semaine, de nombreux événements gouvernementaux ont occupé les grandes pages des médias chinois les plus officiels : la journée de Défense nationale, le défilé militaire célébrant les 70 ans de la fondation de la PLAN, et le forum international de la BRI (Belt and Road Initiative), présidé par Xi Jinping.

Ces trois événements qui devraient continuer à occuper les colonnes principales des journaux ces prochaines semaines concentrent les mêmes préoccupations des journalistes et des intervenants affiliés au pouvoir : la promotion du régime. La journée de Défense repose en effet sur l’intégration par la population des dogmes cardinaux de la pensée de Xi Jinping. L’anniversaire de la PLAN est avant tout une occasion de promouvoir les liens entretenus par le pays avec ses alliés et d’assurer publiquement la fidélité de la marine au Parti. Quant à la BRI, elle représente la concrétion de l’ère nouvelle chinoise et du succès de la doctrine mise en œuvre par Xi Jinping.

Enfin, on remarque un nouvel un élan de confiance de l’armée chinoise en mer de Chine : la multiplication des articles à l’égard de Taïwan, les « passages » d’avions de guerre chinois autour de l’île et par le détroit de Miyako et les provocations répétées dans les Senkaku témoignent d’une intensification de la pression chinoise dans la région. On notera à cet égard la situation particulière de l’île de Thitu, possédée par les Philippines et revendiquée par la Chine. Grâce au récif de Subi, plateforme duale chinoise, 285 bateaux des milices navales stationnent actuellement à 25 km environ du territoire litigieux.

 

Sommaire

  1. Politique
  2. Doctrine
  3. BRI
  4. APL
  5. PLAN
  6. PLAAF
  7. PLANAF
  8. PAP
  9. Mers de Chine
  10. Industrie
  11. Equipement
  12. Intégration civilo-militaire
  13. Espace
  14. Nominations
  15. Opinions

Abbréviations

-BRI: Belt and Road Initiative

-Huanqiu : Global Times en version sinophone

-Jstv: Jiangsu TV

-QdA: Quotidien de l’APL

-QdP : Quotidien du Peuple

-MinDef: Ministère de la Défense de la République Populaire de Chine

-MofCom: Ministère du Commerce de la République populaire de Chine

-TP: The Paper

-STDaily : Science & Technology Daily

 

Politique

Politique nationale
  • Allocution de Xi Jinping relative à la journée de la sécurité nationale (Huanqiu): Le 15 avril, lors de la première journée d'éducation à la sécurité nationale, Xi Jinping a souligné que la sécurité nationale était une "priorité absolue" et une condition sine qua non du grand rajeunissement de la nation chinoise, qui repose sur la tranquillité de l’esprit.
  • “Journée de la sécurité nationale : devenons défenseurs !” (Xinhua): A l’occasion de la journée de défense nationale, les soldats de l’APL ont mené des démonstrations publiques afin de diffuser la connaissance de la défense. Cette année, les thématiques abordées ont été élargies à la “sécurité écologique”, la “défense contre le smog” et “la sécurité alimentaire”. Des étudiants participent également à cette journée en organisant des activités culturelles, notamment des pièces de théâtre visant à sensibiliser la population aux questions de sécurité nationale (sécurité politique, sociale, économique et intérieure).
  • Les quatre attentes présentées par Xi Jinping (Thepaper) : Dans un long article publié à l’origine sur Qiushi, le président chinois annonce sa volonté de renforcer la confiance des Chinois dans leur culture. Il en appelle aux écrivains et aux artistes et les enjoint à :

1/ Rester synchronisés avec l’époque (et par conséquent être en adéquation avec la notion d’ère nouvelle).

2/ Garder à l’esprit que le “cœur” est dans le peuple.

3/ Offrir au peuple des œuvres de bonne qualité.

4/ Montrer la voie avec vertu (inspirer le patriotisme, respecter le socialisme, éviter la vulgarité).

  • Le comité central promulgue des régulations sur le travail des dirigeants des comités du PCC (QdA) : Ces nouvelles règles enjoignent tous les départements à établir la “conscience politique”, la “conscience de la situation générale”, la “conscience du noyau” et la “conscience de l’exemple”. Tous les dirigeants doivent protéger le statut de « cœur » du Parti de Xi Jinping, l’autorité du Parti et la centralisation du commandement. Tous les départements doivent se soumettre à des inspections et à des contrôles, afin de vérifier la bonne application desdites régulations.
  • Xin Jinping, en inspection à Chongqing, réaffirme sa volonté d’éradiquer la pauvreté (QdA) : Lors d’une visite à Chongqing, du 15 au 17 avril, le président chinois a réitéré sa volonté de combattre la pauvreté. D’ici 2020, les problèmes de malnutrition, d’éducation, de sécurité du logement et d’accès aux soins devront être définitivement résolus. Cette politique doit s’accompagner d’une campagne de propagande pour convaincre la population de l’efficacité des théories marxistes et socialistes appliquées par le Parti.  
Diplomatie
  • Wang Yi rencontre son homologue Burkinabé (81.cn) : Le ministre des affaires étrangères chinois a rencontré son homologue Burkinabé le 17 avril à Pékin. Les deux dignitaires se sont félicités des résultats de leur “coopération pragmatique”. Wang Yi a déclaré souhaiter soutenir le développement du Burkina-Faso via le forum de coopération sino-africain et la BRI.
  • Wang Yi rencontre son homologue Malaisien (Waijiaobu) : La rencontre s’est produite le 16 avril. Wang Yi a déclaré apprécier le soutien malais au “système de valeurs asiatiques” et attendre la présence de la Malaisie à la deuxième assemblée du sommet sur la coopération internationale "Une Ceinture, une route".
  • Une délégation chinoise promeut le régime chinois et la BRI en Iraq (QdA) : Une délégation menée par Li Jun, vice-directeur du département des liaisons internationales du Parti communiste chinois, a séjourné en Iraq du 14 au 17 avril. Elle s’est entretenue avec des représentants de l’Organisation Badr et de l’Alliance de la Victoire (menée par Amiri), avec la coalition Wataniya et le vice-président Kaabi. A cette occasion, la délégation a présenté la pensée de Xi Jinping (notamment le concept de « nouvelle ère » ainsi que celui de socialisme aux caractéristiques chinoises). Les interlocuteurs irakiens ont exprimé leur souhait d’approfondir la coopération dans le cadre de la BRI.
  • Xi Jinping félicite Kim Jong-un pour sa réélection à la présidence du Conseil d'État de la RPDC (QdA): Selon le président chinois, cette élection témoigne “de la confiance du Parti et du peuple coréen” envers son dirigeant. Xi Jinping a exprimé toute sa confiance dans la ligne stratégique tracée par Kim Jong-un.
  • Li Keqiang rencontre la présidente de la Croatie (Caixin): Cette visite semble être un appel du pied pour développer la mise en oeuvre des nouvelles routes de la Soie dans la région.
 Diplomatie et échanges militaires
  • L’équipe chinoise de la FINUL obtient la troisième place à une compétition militaire (QdA) : 11 équipes ont participé à une compétition militaire au sein de la FINUL. Cette compétition consistait à transporter des charges lourdes et des blessés. L’équipe chinoise a décroché la troisième place.
  • Premier LMS chinois livré à la Malaisie (Guancha) : Le premier des 4 LMS (近海多任务舰) chinois a été inauguré en Malaisie ce 15 avril et baptisé « KERIS ». Chaque unité a été vendue à 60 millions de dollars environ. L’achat a été conclu en décembre dernier.
  • Le représentant adjoint de la Chine aux Nations Unies appelle à la paix au Darfour (Xinhua) : Wu Haitao a exhorté la communauté internationale à continuer de promouvoir le processus de paix au Darfour, précisant que la Chine désirait concourir au développement et à la stabilité de la région.

 

Doctrine

  • Big data et sécurité nationale (Qiushi) : Les données nationales, qui peuvent devenir des armes de guerre en cas de conflits, doivent être mieux protégées. L’ère du big data a permis de multiplier les moyens d’acquérir des données sur l’ennemi.  A ce titre, l'incident de la carte de géolocalisation des utilisateurs de l'application de fitness Strava, qui a pointé l'emplacement de bases militaires américaines, l'a déjà démontré. La conscience du secret doit donc être renforcée au sein de la population. De plus, de futures régulations doivent définir clairement les responsabilités pour permettre une gestion de la circulation du big data. Un appel qui pourrait être annonciateur d'une nouvelle vague de régulation des géants du web chinois.
  • “La supervision reflète l’amour” (QdA) : [Auteur : journaliste Zhang Mingsheng 张名胜] Si la supervision des cadres du Parti provient de la nécessité de défendre l’intérêt collectif du Parti, cette décision reflète également la sollicitude envers les progrès d’autrui. Il s’agit de veiller au développement personnel des cadres et d’accompagner leur évolution.

 

BRI

  • Wang Yi : des représentants de 150 pays participeront au forum international de la BRI (Sohu) : Ce qu’a déclaré le ministre ce 19 avril. Le forum se tiendra du 25 au 27 avril et sera présidé par Xi Jinping. 90 organisations internationales ont également confirmé leur présence, pour un total d’environ 5000 invités à ce jour.
  • La BRI compatible avec le développement durable : C’est la thèse défendue par l’ancien Premier ministre égyptien Esam Sharif dans une interview donnée à Xinhua et retranscrite dans le QdA. Selon l’ancien dignitaire, la BRI remplirait les 17 objectifs de développement durable établis par l’ONU dans son “Programme de développement durable à l'horizon 2030”. Esam Sharif avance qu’en l’absence de moyens déployés par l’ONU, la BRI représente la manière la plus pragmatique d’atteindre ces résultats. Le QdA rappelle par ailleurs que le prochain “sommet de la coopération internationale BRI” se tiendra fin Juin. Il faut donc s’attendre à ce que les questions de respect environnemental et de la finance verte occupent une part conséquente des thématiques abordées. Ce même journal rappelle également que depuis son lancement, 712.43 milliards de dollars ont été investis dans la BRI, dont l’objectif est de à propager la prospérité économique et “l’esprit de la soie” (paix, coopération etc…).
  • Un mémorandum d’entente signé avec la Jamaïque (QdA): L’accord vise à faciliter la coopération sur le terrain ainsi que les échanges commerciaux, dans le respect des intérêts des deux parties. La Jamaïque a été l’un des premiers pays des Caraïbes à rejoindre le projet BRI, dès 2017.
  • Wang Yi souhaite que le Japon clarifie sa position à l’égard de la BRI (Caixin): Dans son discours de clôture du sommet économique sino-japonais, le ministre des affaires étrangères chinois a laissé entendre qu’il souhaitait une participation plus explicite de la partie japonaise au projet BRI.
  • Témoignage de l’ancien ministre des affaires étrangères canadien à l’égard de la BRI (QdA) : Dans une interview exclusive donnée à Xinhua, l’ancien ministre des affaires étrangères travailliste Robert John Carr a assuré que la BRI était la voie de dialogue chinoise avec le monde et qu’elle fournirait des opportunités aux pays en voie de développement : « la BRI portera sans doute ses fruits », a-t-il déclaré.
  • La vitalité de la BRI se renforce (QdA) : Zhao Houlin, secrétaire général de l'Union internationale des télécommunications, a donné un entretien exclusif à l’agence Xinhua basée à Genève. Dans cet échange, il a soulevé les bénéfices d’une conjonction entre le développement des nouvelles routes de la soie et la technologie 5G chinoise. Plus de la moitié de l’humanité n’a pas accès à internet, ce qui constitue une opportunité pour le projet chinois. Enfin, la BRI, fondée sur le partenariat gagnant-gagnant, devrait juguler le creusement des inégalités entre les pays.

 

APL

  • Conférence nationale sur l'emploi des anciens militaires tenue à Xi'an (QdA) : Du 17 au 18 avril, pendant deux jours, les représentants des huit provinces de Beijing, du Hebei, du Jiangsu, du Guangdong, du Henan, du Sichuan, du Shaanxi et du Xinjiang ont exposé leurs conclusions, ainsi que des exemples concernant l’emploi et l’entreprenariat chez les anciens militaires. Une exposition sur ce thème a également été organisée pour l’occasion.
  • De la nécessité de se méfier des Big Data (QdA): A l’occasion de la journée d’éducation à la sécurité nationale, “les experts” ont soulevé la question des risques liés aux Big Datas: les fuites peuvent s’avérer désastreuses en situation de combat. En conséquence, il est essentiel de sensibiliser les citoyens et les soldats de l’APL au caractère sensible des données, pourtant utilisées et échangées de manière quotidienne et banale sur les téléphones portables. 
  • Renforcer le leadership des comités de Parti sur la recherche scientifique militaire (QdA): Dans un long article, l’auteur en appelle aux comités du Parti pour guider la recherche scientifique militaire afin de combler les insuffisances ressenties sur le terrain par les soldats dans le processus de “préparation à la guerre”. Ce cri d’alerte témoigne de la volonté maintes fois réitérée par les journaux chinois et les responsables politiques de rapprocher les centres théoriques du terrain, en utilisant cette fois les comités du Parti comme intercesseurs.
  • Révision du "Règlement sur la prévention du crime dans l'Armée de libération du peuple chinois" (QdA)  : Le règlement "définit scientifiquement les attributions du Comité politique et juridique de la Commission militaire, des comités de partis à tous les niveaux, des comités politiques des comités de parti au niveau des sous-districts et des responsables militaires et politiques chargés de la prévention du crime”. Il s’agit de rationaliser la chaîne de responsabilité pour gagner en efficacité. Cette révision a été signée de la main de Xi Jinping.
  • Renforcement de la garnison de Ngari (Tibet) (QdA) : Après 6 mois d’entraînement, 800 nouveaux soldats sont venus renforcer le district militaire de Ngari, au Tibet. Ils ont emprunté un vol civil au départ de Kashgar pour atteindre ces hauts-plateaux.
  • Imbroglio parmi les groupes directeurs à la base (QdA) : (Auteur : journaliste du QdA). Le nombre des petites groupes directeurs à la base est variable, mais parfois trop important. Les responsabilités deviennent alors floues, de même que les rapports entre groupes directeurs et départements supérieurs. Le journaliste conseille de réaliser un audit des petits groupes directeurs puis d’en fusionner certains afin de simplifier le processus.

 

PLAAF

  • L’ensemble des Su-35 livrés à la PLAAF (Sina) : D’après une dépêche de l’agence TASS, le 17 avril, la totalité des 24 Su-35 ont été livrés à l’armée de l’air chinoise, pour un total estimé à 2,5 milliards de dollars.
  • Ouverture d’un parc des “avions méritoires” à Xi’An (Huanqiu): La China Aviation Industry a ouvert, ce 14 avril, un parc présentant 16 modèles d’avions “médaillés” qui ont fait l’histoire de la PLAAF, parmi lesquels : le J-5 n°003, le J-7 n°040, le J-8 n°056, Le J-10 n°1004, le J-11 n°523, le H-7 n°83, l’AWACS-2000, le K-8 n°202, le Y-7 n°70, le Y-8 n°76, le H-5 n°80, BW-1 n°008, le H-6 n°86, et enfin l’hélicoptère de combat WZ-10.

 

PLAN

70 ans de la PLAN
  • La frégate russe “Amiral Gorshkov” en mer de Chine du Sud, cap sur Qingdao (Sina) : Depuis le 14 avril, la frégate russe est en route pour Qingdao en vue de participer à la cérémonie des 70 ans de la PLAN. Le navire est accompagné d’au moins un ravitailleur et deux navires de “soutien”.
  • La frégate singapourienne “Stalwart”, n°72, est arrivée à Qingdao (Sina) : Elle est arrivée le 19 avril en fin de journée et va participer ces prochains jours aux activités organisées par la marine chinoise.
  • Vidéo de sous-marins nucléaires sur le nouveau compte Weibo de la PLAN (Weibo) : A cinq jours de l’anniversaire de la PLAN, le nouveau compte Weibo de la PLAN diffuse une vidéo sur ses sous-marins nucléaires. On peut y voir des clichés de l’intérieur d’un SNA, des vues du kiosque, des tirs de missiles de croisière en plongée. Les équipements, sur les images, semblent d’apparence rustiques. En parallèle, CCTV met à l’honneur le porte avion de conception nationale et d’autres photos d’exercices.
Autres
  • La 32ème flottille achève avec succès son premier approvisionnement en mer (QdA): Le pétrolier ravitailleur 966 Gaoyouhu a ravitaillé le navire Anyang en haute mer. Photos disponibles en suivant le lien.
  • Nouvelle base de sous-marins conventionnels (Weibo): Récemment, un reportage de la chaîne de télévision CCTV-13 a présenté une base de sous-marins de la PLAN dont la localisation demeure incertaine - les alentours de la base n’apparaissent pas en clair. Quatre appareils conventionnels et leurs équipages sont exposés dans l’article.
  • Mission d’escorte de quatre navires de pêche (Toutiao): Le 14 avril, deux navires rattachés à la 31ème flotte de la PLAN réalisant des missions d’escorte dans le Golfe d’Aden, la frégate Xuchang (numéro de coque 536) et le ravitailleur Luomahu (964), ont prêté assistance à quatre navires de la Shanghai Dier Deep Sea Fisheries Co. en chemin pour Port-Saïd, en Egypte. Des hélicoptères embarqués ont été déployés à deux reprises pour effectuer des patrouilles et des missions d’alerte.
  • La PLAN organise une exposition photographique intitulée « la Marine fidèle au Parti » (QdA) : L’exposition vise à retracer les progrès accomplis par la PLAN et ses objectifs futurs : la constitution d’une armée de classe mondiale.
  • Progrès dans les missions au long court des navires de la PLAN : la conservation des aliments (CCTV) : Confrontée à de plus en plus de missions de longue durée, la PLAN a innové en matière de conservation des aliments : d’une durée de stockage d’environ 10 jours, les légumes verts et les rations peuvent désormais être préservés au moins 45 jours grâce aux nouvelles techniques utilisées. Le tonnage moyen de provisions dans les navires de la PLAN a également été augmenté. 
  • Un 5ème test en mer pour le premier porte-avion de fabrication nationale (Phoenix TV) : CCTV a révélé les images du 5ème essai en mer du premier porte-avion chinois, le 17 avril.

 

PLANAF

  • “Top-gun”, version chinoise (Sina) : Afin d'entraîner les cadets de l’académie de la PLANAF, les autorités militaires de l’aéronavale semblent enfin avoir recours aux “confrontations libres”. A bord de J-11BS, version biplace du chasseur lourd, les jeunes cadets peuvent expérimenter les difficultés de ces exercices et apprendre les subtilités du pilotage.  

 

PAP

  • Déploiement de la milice pour lutter contre un incendie de montagne (QdA) : L’incendie s’est déclaré le 17 vers 17h50 dans environs de Qipanshan, banlieue Est de Shenyang. La milice de la ville s’est mobilisée dans un délai de 15 minutes. 280 hommes se sont rendus sur place. L’incendie a été maîtrisé pendant la nuit.

 

Mer de Chine

Mer de Chine de l’Est
  • Déjà trois patrouilles réalisées en avril dans les Diaoyu (Sina) : Le 15 avril, 4 navires des gardes côtes chinois ont patrouillé dans les îles Diaoyu. Il s’agit de la troisième fois en avril et de la douzième fois depuis le début de l’année. Le 17 avril, le navire des gardes côtes n°2307 a patrouillé dans les Senkaku (ThePaper).
  • Notification du Ministère de la défense japonais (Toutiao) : Le 15 avril, des H-6K et des Y-8 ont contourné Taiwan et sont entrés en mer de Chine orientale par le détroit de Miyako. Le même jour, une frégate type 054 « Xuzhou » a traversé le détroit de Miyako (Huanqiu). Elle a été immédiatement « escortée » par les forces maritimes japonaises.
  • Des gardes-côtes américains à Shanghai ? (Sina) : Après son passage dans le détroit de Taïwan, un navire américain des gardes-côtes est désormais à quai à Hong-Kong. Le “Bertholf” est chargé de patrouiller en mer de Chine de l’Est pour lutter contre la contrebande de pétrole à destination de la Corée du Nord. Lors d’un passage près de Shanghai, trois navires chinois sont venus “l’escorter” de manière “sûre et professionnelle” d’après le commandant américain.
  • Le théâtre de commandement de l’Est organise un exercice interarmes à l’est des îles Po Toi (QdA) : Cet exercice annuel de routine implique navires, avions de reconnaissance et bombardiers. Selon les porte-paroles officiels, cet exercice est légal et contribue à préserver la paix et la sécurité dans le détroit de Taïwan.
Mer de Chine du Sud
  • Un porte hélicoptère japonais en route vers la mer de Chine du Sud ? (Sina) : Les internautes chinois ne sont pas restés de marbre face à la nouvelle. Le navire, quand à lui, se dirige vers le Vietnam, pour ensuite rejoindre les Philippines puis Singapour.

 

Industries

  • Li Qiang rencontre des présidents d’entreprise du secteur des circuits intégrés (Jiemian) : Li Qiang, secrétaire du comité du parti de Shanghai, a reçu des présidents d’entreprise dans le cadre du 5e Salon Zhangjiang - Xinmou Integrated Circuit Industry Leader Summit (第五届张江·芯谋集成电路产业领袖峰会), organisé par la ville de Shanghai. La liste de l’ensemble des participants n’a pas été dévoilée, mais l’article mentionne le PDG de Infineon Technologies, entreprise allemande spécialisée dans les semiconducteurs.
  • Rapport sur l’IA : les entreprises chinoises progressent et les semiconducteurs et microprocesseurs gagnent en importance (STDaily) : Les quatre plus grosses entreprises de l’IA chinoise sont Shang Tang (商汤), Yitu (依图), Paradigm (范式), Guangshi (旷视) et Momenta. Ces entreprises sont toutes valorisées à plus d’un milliard de dollars. Le New York Times révélait par ailleurs qu’elles ont toutes un rôle dans la mise au point des systèmes de surveillance au Xinjiang et ailleurs dans le pays.
  • L’entreprise spécialisée dans les matériaux spéciaux et les alliages de haute qualité va faire son entrée en bourse ? (Jiemian) : Il s’agit de l’entreprise “Guangda Special Material” (广大特材股份有限公司) localisée à Zhangjiagang, Jiangsu (张家港). Cette entreprise, spécialisée dans les pièces mécaniques en alliages complexes, compte sur une levée de fond pour rembourser ses dettes et poursuivre son développement. Elle compte comme clients Siemens, la CRRC, ThyssenKrupp, mais aussi la CASC.
  • Retour sur l’acquisition du français Linxens par Tsinghua Group (Jiemian) :  Dans ce long format adapté d’un article de Caixin, le journaliste revient sur l’acquisition du spécialiste français des cartes à puces Lixen par le chinois Tsinghua Group, réalisée l’année dernière pour un total de 2,5 milliards de dollars. A l’origine incertaine, cette transaction pourrait être, selon l’auteur, l’une des dernières de cette ampleur puisque les Etats contrôlent de plus en plus leur marché des semiconducteurs. Pour Tsinghua Group, le rachat de Lixen est une aubaine : les cartes à puces sont vouées à être utilisées pour les cartes bancaires, la nouvelle carte d’identité chinoise, la carte de sécurité sociale, les transports, etc.
  • L’usine de batteries au lithium de Suzhou commencera à produire en 2020 (Jiemian) : Envision (远景集团) est une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables, dont le coeur de métier est les turbines à vent pour éoliennes. Depuis quelques années, la filiale) “Envision AESC” s’est lancée dans la production de batteries au lithium pour les besoins en stockage de l’énergie renouvelable. Cette entreprise a déjà racheté la section motorisation de Nissan (日产汽车旗下动力电池业务, Automotive Energy Supply Corporation) ainsi que le service de production d’électrodes (NEC电极生产业务公司), qui fournissait Nissan en batterie. L’usine de Suzhou devrait permettre à terme une capacité de 20Gwh.
  • Ligne de production automatisée de piles à combustible à hydrogène (CNNI) : Cette ligne de production automatisée est localisée au Sichuan et appartient au Groupe “Dongfang Electric” (东方电气集团). Les piles à combustible produites seront 40 à 60% moins chères que celles achetées à l’étranger. Le Sichuan devient avec cette usine la deuxième région chinoise productrice de ce type d’équipements, après le Guangdong.
  • Partenariat réussi pour le groupe Qinchuan (秦川集团) et l’Institut n°1 de la CASIC (CINN) : Lors d’une exposition industrielle tenue à Pékin, le groupe Qinchuan et le laboratoire n°1 de la CASIC (航天科工一院) ont présenté un projet de diagnostic et de réparation à distance d’équipements industriels ou robotiques défectueux.

 

Intégration civilo-militaire

  • Restructurations des actifs en vue à la CSSC ? (Jiemian) : Long article détaillant des plans de restructuration des actifs au sein de la CSSC. Il serait question de regrouper les activités “défense” au sein d’une sous-structure (?) mais aussi de prendre des parts dans les chantiers navals de Guangzhou et Huangpu. Les journalistes spéculent sur les raisons de cette réorganisation des actifs et parient sur la fusion à venir de la CSSC et de la CSIC. Pour cela, les deux géants doivent réorganiser leurs filiales et unités de production pour éliminer les problèmes de compétition horizontale, et notamment sanctuariser le pôle “défense”.
  • Création d’un parc industriel d’intégration civilo-militaire à Shanghai et signature des premiers partenariats (Xinhua) : La zone industrielle de Shanghai Jiading (上海嘉定) a dévoilé le 13 avril la création d’un parc industriel civilo-militaire nommé Tianzhou Rongzhi (天舟融智). La première série de projets industriels vient de se conclure. 10 milliards de Yuan ont été alloués à ce parc orienté vers la technologie de l'aérospatiale, de l'aviation, de l'énergie nucléaire, du transit ferroviaire et des drones.
  • Création d’une plateforme collaborative pour accélérer la production de logiciels (Jiemian) : Dans le cadre des résolutions gouvernementales de février, une plateforme d’échange entre les entreprises, les universités et les échanges a été ouverte afin favoriser la création de nouveaux logiciels de qualité.
  • Un exemple réussi d’intégration civilo-militaire (STDaily) : L’université des Sciences de l’Ingénierie de Pékin (北京理工大学) a mis au point un matériau souples résistant aux explosions. Avec le soutien des autorités, de l’armée et du ministère de la sécurité publique en particulier, l’invention aurait intéressé des entreprises voire des pays étrangers.

 

Équipement

  • Ouverture de la seconde édition du salon des modèles Chine-International (2019中国模型展) ; (« Hobby Expo ») a ouvert ses portes à Pékin (Sohu) : l’exposition durera du 19 au 21. Les photos des drones exposés sont disponibles en suivant ce lien ; celles des navires en suivant celui-ci. Celles des véhicules terrestres ici. A noter cette maquette représentant des chars chinois entrer à Taïpei.
  • CCTV-4 dévoile des équipements chinois liés à la guerre électronique (Toutiao) : Un reportage CCTV sur les capacités de guerre électronique de l'armée chinoise montre des installations de brouillage et de déception électronique destinées aux entraînements des troupes. Elles permettent de transformer les communications jusqu'à pouvoir imiter différentes langues, vitesses d'élocution et intonations pour se faire passer pour un allié auprès de l'ennemi. Un système de monitoring visuel direct (à l'aide d'un gradient de couleur) de la complexité de l'environnement électromagnétique pendant les entraînements a été mis au point par CETC, et permet de décoder tous les espaces électromagnétiques en mer grâce à son déploiement par des drones. L'état-major de gestion du spectre électromagnétique (总参某电磁频谱管理中心), fondé en 2015, a déjà fait les preuves de son utilité à l'occasion d'entraînements militaires majeurs.
  • Premier test en soufflerie acoustique (FL-52) des caractéristiques acoustiques d’un rotor de queue d’un hélicoptère par l'institut d'aérodynamiques d'AVIC (AVIC) : ce premier essai à l'échelle nationale a permis de tester le profil acoustique d'un nouveau design de rotor arrière caréné pour réduire le bruit (新型涵道尾桨降噪设计) grâce à des infrastructures et un protocole de test établis de façon autonome par AVIC, après de nombreuses modifications.
  • Belle photographie du Z-20 (Sina) : Le Z-20 est un hélicoptère moyen ressemblant au Black-Hawk américain. Il en diffère cependant, d’après l’article, par l’utilisation d’un rotor à cinq pales, d’une structure plus carrée. Il dispose en outre d’une liaison de données, d’une suite de détection infrarouge, et peut être adapté à la guerre électronique, au sauvetage, au déploiement de forces spéciales, etc. Il est donc appelé à devenir le principal hélicoptère de l’APL.
  • Arrivée prochaine du J-11D ? (Sina) : Le J-11, l’un des principaux appareils de la PLAF, se voit actuellement moderniser pour répondre au standard D. Si peu d’informations filtrent sur cette modernisation, on apprend néanmoins que l’appareil disposera d’un nouveau radar à balayage actif, d’un nouveau système de conduite de tir, ainsi que d’une nouvelle suite de communication comprenant une nouvelle liaison de données. Il disposera en outre d’une capacité de frappe au sol et de tirs de munitions guidées. Cet autre article approfondit ces questions.
  • Un nouveau moteur Turboréacteur révélé à l’écran (CCTV) : Un nouveau moteur turboréacteur à usage militaire (WS-19) a été développé par une équipe de chercheurs de l’Institut chinois des turbofans (中国航发涡轮院) a été révélé à l’écran (suivre le lien). L’équipe a été médaillée pour les progrès apportés à la discipline. Selon Sina, le WS-19 récemment dévoilé à Xi’An devra encore être développé et testé pendant au moins 5 ans avant d’entrer en service, malgré la rapidité exceptionnelle de son développement.

 

Espace

  • Le 2e forum sur la coopération Beidou entre la Chine et les pays arabes s’est tenu à Tunis le 01 avril 2019 (CGWIC) :  Celui-ci rassemblé 300 acteurs publics, des organisations internationales, du monde de  la recherche et de l'industrie, parmi lesquels le président du comité du système de navigation satellite chinois Wang Zhaoyao (王兆耀), le secrétaire général de l'organisation des technologies d'information et de communication de la ligue arabe (AICTO) ainsi que le CEO adjoint de la CASC Yang Baohua (杨保华). La CGWIC (长城公司) endosse le rôle de coordinateur dans l'internationalisation du projet Beidou, tandis que des entreprises telles que CASC, Norinco (兵器集团)、CETC (电科集团)、Unistrong (合众思壮) et GNSS (上海司南) ont effectué des démonstrations de l'utilisation du système Beidou dans les domaines de l'agriculture, du ciblage, des communications et de la sécurité publique.
  • Progrès chinois dans le domaine des standards spatiaux (CINN) : Le standard ISO 21886 Space systems-Configuration management porté par la CAST a été officiellement reconnu et promulgué par l’organisation internationale de la standardisation. Ce standard rejoint les 12 autres (standards chinois) déjà publiés dans le domaine spatial, tandis que 8 sont en cours de validation.
  • Le futur bras robotique de la station spatiale chinoise dévoilé (Sina) : Le programme CCTV “les trésors des grandes puissances” (大国重器) dévoile un futur bras robotique chinois” conçu pour manoeuvrer tout type d’objets (satellites hors d’usage, cargos) mais aussi pour attraper des débris. Des modèles de plus petite taille avaient auparavant déjà été développés par la Chine et montés sur de petits satellites ou sur la station Tiangong. Le satellite Aolong-1 (遨龙一号) avait été utilisé pour tester ces technologies. Le projet semble porté par l’Université d’Ingénierie d’Harbin, sous le nom de “technologie de capture d’engin spatial non-coopératif” (非合作翻滚航天器捕获技术).
  • Les satellites de télédétection chinois, les meilleurs du monde ? (Sina) : C’est en tout cas ce qu’affirment “des médias russes” eux-mêmes repris par Sina. En l'occurrence, les satellites Gaofen-6 (高分六号) satisferaient pleinement les équipes chinoises. La Chine est le pays possédant le plus de grands satellites de télédétection : 84, selon Sina, contre 50 pour les Etats-Unis (qui disposent néanmoins de 150 petits satellites de télédétection).

 

Remaniements

  • [Nomination] L’ancien commissaire politique de la garnison de Macao promu (sohu) : Le major-général Zhou Wugang (员周吴) a été promu commissaire politique du théâtre de commandement de l’Est.

 

Opinions

  • Commentaire sur les ventes d’armes américaines à Taïwan (QdA) [Auteur : Reporter Xinhua]. Le département américain de la Défense a récemment approuvé un plan de vente de 500 millions de dollars à Taïwan, affirmant que cette décision témoigne de la volonté de l’île de soutenir ses capacités de défense. Tsai Ing-wen a exprimé avec enthousiasme ses remerciements et a déclaré que les ventes d’armes étaient "arrivées à temps". La partie américaine a une fois de plus aggravé la situation concernant le détroit de Taïwan et s'est ingérée dans les affaires intérieures de la Chine, provoquant une vive indignation parmi les Chinois des deux rives. L’article conseille aux États-Unis de reconnaître les préjudices graves causés par la vente d'armes à Taiwan.
  • « Ne sous-estimez pas notre détermination à défendre notre intégrité territoriale » (QdA) : [Auteur : Porte-parole chinois pour les affaires taïwanaises]. En réponse aux derniers remous provoqués par les mouvements militaires chinois dans le détroit de Taïwan et en mer de Chine, le porte-parole des affaires taïwanaises a déclaré que la Chine était en droit de préserver ses intérêts et son intégrité territoriale. Par ailleurs, il a accusé le Parti démocratique progressiste d’induire le peuple taïwanais en erreur en cherchant la confrontation entre les deux rives.
  • [Opinion] Le détroit de Taïwan se remplira de navires. Les taïwanais ne doivent pas se faire de fausses idées (Huanqiu) : (Auteur : Zhang Jing, chercheur au China Strategic Institute). Chaque passage d’un navire de guerre américain dans le détroit de Taïwan suscite l’agitation des taïwanais. Le 16 avril, le China Times (Taïwan) a annoncé qu’un grand nombre de navires de guerre étrangers traverseraient le détroit au cours de la semaine à venir. Les taïwanais pensent-ils que tous les pays du monde viennent soutenir leur pays? En réalité, les navires se rendent à Qingdao. Le détroit relève du régime juridique des eaux internationales, le traverser de relève donc d’aucune intention politique. Déclarer le contraire constitue une erreur fondamentale d’appréciation.  
  • [Opinion] La BRI permet aux liens sino-européens de franchir un nouveau palier (QdA) : [Auteur : journaliste Liu Ying 刘英] Extraits :“La Chine a toujours attaché de l'importance aux relations avec l'Europe et est fermement résolue à approfondir avec elle le partenariat stratégique global dans un intérêt mutuel et gagnant-gagnant (…).
  • Les deux parties possèdent de vastes intérêts communs et un vaste espace de coopération. L’Union Européenne (UE) a été le premier partenaire commercial et le principal importateur de la Chine pendant 15 années consécutives (…).
  • Cette année marque le dixième anniversaire de l'éclatement de la crise de la dette en Europe : l'économie européenne n'est pas encore complètement remise, et la reprise économique est faible. L’Europe a besoin de l’immense marché chinois pour stimuler sa croissance (…).
  • La Chine et l'UE ont activement promu l'initiative « Une ceinture, une route» ainsi que la stratégie d'interconnexion UE-Europe, indiquant que les deux parties partagent des objectifs et une vision du développement communs. Face à une situation internationale incertaine, la Chine et l'UE doivent renforcer la confiance mutuelle, établir un consensus, accroître la stabilité et la nature réciproque des relations bilatérales, contribuer à la promotion de la gouvernance mondiale et enfin travailler au maintien d'une paix et d'une prospérité durables dans le monde”.

 

Articles similaires

Retour en haut