Passe Muraille n°18

Semaine du 13 au 19 mai 2019

 

NB :  "Passe muraille" est une publication hebdomadaire réalisée par le collectif EastisRed, spécialistes de l'actualité chinoise. Découvrez une synthèse de l'actualité stratégique, militaire et politique tirée de sources locales, pour mieux comprendre et analyser le point de vue de cette superpuissance asiatique.

Avant-propos

Avant-Propos : le Passe-Muraille est dorénavant réservé à l’actualité chinoise en matière de défense, de politique intérieure, de diplomatie et de questions stratégiques. Le volet Industrie/Défense est disponible sur notre site : https://www.eastisred.fr/ dans la catégorie « Longue-Vue ».

 

Sommaire

I. Politique

A. Politique intérieure

B. Diplomatie

C. Diplomatie militaire

II. APL

A. Général

B. Branches de l'APL

C. Remaniements et opinions

 

I. Politique

A. Politique intérieure
Réunion du bureau politique
  • Xi Jinping a dirigé une réunion du politburo consacrée à une campagne “d’éducation” ( Xinhua ) : Plusieurs thèmes ont été abordés pendant cette réunion de travail du politburo qui s’est tenue à Pékin le 13 mai.
- Selon le compte Wechat “ Groupe d'Étude” , le principal objet de la réunion est le lancement à partir de juin d’une “campagne d’éducation” visant les cadres du parti à tous les échelons, et en particulier ceux occupant des postes au niveau du “comté” ( 重点是县处级以上领导干部) . L’objet de la campagne d’éducation est d’appliquer la pensée de Xi Jinping notamment au regard de la “mission originale”, (不忘初心 : terme utilisé pour parler des missions “originelles” du CCP). Xi Jinping a également appelé à continuer la lutte contre le formalisme et le bureaucratisme.
- Une revue du plan d’intégration économique de la région du Delta du Yangzi (长江三角洲区 域一体化发展规划纲要). Toujours d’après le compte Wechat “Groupe d'Étude” qui a publié une analyse détaillée de la réunion, il s’agit de promouvoir une coordination économique croissante entre les régions de Shanghai, du Jiangsu, du Zhejiang et de l’Anhui. Si l’on s’en réfère à cette analyse, les termes clés sont ceux de “conscience de l’intégration” (一体化意 识) et de “haute qualité” (高质量) [du développement économique], tout en maintenant la “stabilité”.
Commentaire : la réunion était le premier sujet du journal télévisé du 13 mai, avec un reportage de 5 minutes. La retranscription officielle indique que “d’autres sujets ont été discutés pendant la réunion” (会议还研究了其他事项).
  • Réunion de travail présidée par Wang Yang sur le développement fondé sur l’innovation ( CCTV ) : Il ressort de cette réunion plusieurs points. i) La recherche fondamentale et la recherche fondamentale appliquée doivent être renforcées. ii) Pour ce faire, l’Etat doit réformer la gestion des projets scientifiques et technologiques et donner plus d’autonomie aux unités de recherche scientifique et au personnel en général. iii) Enfin, il faut aider les entreprises à mettre en place des projets d’innovation technologique majeure et instaurer une politique d’incitation fiscale pour les petites et micro entreprises en technologies. iv) En outre, la protection de la propriété intellectuelle doit être renforcée. v) Mention a également été faite de la nécessité d’adhérer à l’intégration civilo-militaire. 

  •  Xinjiang : nouvelles régulations pour mettre les tribunaux aux ordres du Parti ( Renmin Fayuan Bao ) : La cour suprême du Xinjiang a publié 18 règles destinées aux tribunaux des échelons inférieurs. Ce document vise trois objectifs, i) Asseoir le contrôle “absolu” du Parti sur le travail des organes judiciaires, ii) renforcer la “construction politique” des tribunaux du Xinjiang, iii) permettre l’émergence d’équipes juridiques “propres, loyales, fermes et courageuses”. 

Economie
  • Les cultures de maïs chinois décimées par un insecte, le “légionnaire d’Automne” ( Sina ): Les premiers insectes ont été détectés sur le continent en janvier. Ils seraient passés par la région du Yunnan et auraient depuis détruit près de 720 km2 de cultures dans 13 régions [du Yunnan]. Les cultures particulièrement touchées sont le maïs, le soja et le coton. 

  • La Chine annule une commande de 3240 tonnes de porcs américains ( Sina ) : En pleine crise commerciale, la Chine annule la plus grosse commande de porcs de l’année. Notons que cette décision intervient alors que l’industrie porcine chinoise est durement touchée par la grippe porcine africaine (African Swine Fever - ASF) qui est devenu une “ crise nationale ”.
B. Diplomatie
Relations sino-américaines
  • Liste des produits américains concernés par les droits de douanes chinois (Ministère du Commerce) : La liste a été publiée le 13 mai, avec une application des droits de douane au 1er juin 2019. La liste complète est disponible à partir du lien indiqué (sinophone).

A retenir des nombreux commentaires des médias chinois : :

  • La réaction, devenue virale sur les réseaux sociaux chinois, du présentateur du journal télévisé chinois, qui a livré un discours aux accents nationaliste et véhément. Le principal message de son discours est le suivant : “si [les Etats-Unis] veulent discuter, nos portes sont ouvertes ; si [ils] veulent “se battre” nous nous battrons avec vous” (“谈,大门敞开;打,奉陪到底”).
  • Dans le Quotidien du Peuple, plusieurs commentaires signés par le pseudonyme Zhong Sheng (钟声 - il s’agirait, selon Bill Bishop, de Wu Qimin, sous-directeur du département “international” du Quotidien du Peuple) donnent le ton de la position chinoise sur le conflit commercial qui oppose la République populaire et les Etats-Unis. Depuis la reprise des hostilités, ce commentateur a signé un article par jour, affirmant tantôt (le 11 mai) que jamais la Chine ne pliera sous des menaces étrangères ; que la Chine “ne profite pas” des Etats-Unis commercialement parlant (article du 14 mai). Dans un article du 15 mai, l’auteur critique vertement l’utilisation des droits de douanes comme une mesure qui n’a qu’un impact relatif sur l’économie chinoise, mais bien plus coûteuse pour les entreprises américaines.
  • Anecdote intéressante, le 17 mai, CCTV 6 a modifié sa grille de programmes pour faire passer à une heure de grande audience le film patriotique “les fils et filles héroïques” (英雄儿女), film sur l’intervention chinoise en Corée. Ces derniers y sont présentés résistant aux côtés des forces nord-coréennes aux impérialistes américains. A l’origine, c’est la cérémonie d’ouverture de la semaine du film asiatique qui était programmée.
Huawei
  • Les Etats-Unis ciblent Huawei par un décret et une interdiction d’exporter des composants à l’entreprise sans une licence. Le décret (executive order) est analysé par Graham Webster (du think-tank New America) sur Twitter, tandis que Paul Triolo (Eurasia Group) a analysé l’interdiction d’exporter sans licence. Côté chinois, les réactions ne se sont pas fait attendre :
  • Sur le site Sina, un journaliste analyse deux lettres internes du groupe Huawei (dont l’une de la filiale spécialisée sur les semiconducteurs et microprocesseurs, Hisilicon). Ces deux documents précisent que Huawei avait anticipé cette décision (mainte fois repoussée du côté américain) et a accumulé à l’avance des stocks de composants critiques. De son côté, HiSilicon avance qu’elle est préparée à produire ses propres microprocesseurs, avec peu ou aucune “assistance étrangère”.
  • Les déclarations du Président Macron, selon lequel bloquer Huawei n’est pas la meilleure solution pour assurer la sécurité nationale et critique de la décision américaine, ne sont pas non plus passées inaperçues. Le ministère des affaires étrangères chinois a ainsi déclaré avoir “apprécié” une décision qualifiée de “juste” (Sina).
Conférence sur le dialogue des civilisations asiatiques - 15 mai - Pékin

La conférence s’est déroulée le 15 mai à Pékin (QdA). Passée inaperçue pour cause de l’actualité sino-américaine, elle n’en reste pas moins significative de part son discours pouvant être résumé sous la formule “l’Asie aux asiatiques [avec la Chine au sommet des pays asiatiques]”. Réunissant notamment plusieurs chefs d’Etats de la région, le journal télévisé de CCTV lui a consacré 11 minutes , tandis que la moitié des sujets du journal revenait sur les rencontres ayant eu lieu en marge de la  conférence. Citons notamment :

  • Le président grec a rencontré Xi Jinping le 15 mai (QdA), Li Zhanshu l’a rencontré le 15 mai (CCTV)
  • La présidente de Singapour a rencontré Xi Jinping le 14 mai (QdA), Wang Huning le 15 mai (CCTV)
  • Le Roi du Cambodge a rencontré Xi Jinping le 14 mai (QdA) Wang Qishan le 15 mai (CCTV)
  • Le Premier ministre Arménien a rencontré Xi Jinping le 14 mai (QdA)
  • Le Président du Sri Lanka a rencontré Xi Jinping, le 14 mai (QdA)
Réforme de l'OMC
  • Le gouvernement chinois a officiellement déposé son « projet de réforme de l’OMC » (The Paper) : Le 14 mai, le site du ministère du commerce a déclaré avoir déposé le projet de réforme de l’OMC. Ce document pointe du doigt de nombreux défauts de l’organisation, à commencer par la faiblesse de son organe de résolution des conflits, l’ORD, et fustige l’abus de la clause (dérogatoire) de la « sécurité nationale », accusant implicitement les Etats-Unis.
Relations bilatérales
  • Brésil - visite prochaine du vice-président en Chine (CCTV) : Le vice président brésilien va se rendre en Chine du 19 au 24 mai, sur invitation de Wang Qishan.
  • Russie - Visite du ministre des Affaires étrangères Wang Yi (MAE) : Wang Yi rencontrera son homologue Lavrov avant de s’entretenir avec le Président Poutine. Ce dernier a annoncé être prêt à recevoir le président Xi Jinping lors d’une visite en juin. Les deux parties ont réaffirmé le “caractère stratégique” et “prioritaire” des relations sino-russes. Ils ont également échangé sur la situation au Moyen Orient, en Afghanistan, sur la Péninsule coréenne.
  • Birmanie - Rencontre entre l’Ambassadeur de Chine et le ministre de l’Intérieur (Guancha) : Cette entrevue s’est accompagnée de la remise de matériels de communication d’urgence de facture chinoise aux forces de police birmanes, qui l’utiliseront pour rétablir la stabilité dans l’Etat de Rakhine.
  • Cambodge - un “gang de chinois” résidant au Cambodge aurait menacé de causer des troubles à l’ordre public (163) : D’après une vidéo, ce gang aurait menacé de prendre “d’une manière ou d’une autre” le contrôle de la ville de Sihanoukville. La Chine se dit prête à coopérer pour résoudre cette affaire qui ternit l’image des chinois au Cambodge. D’après un communiqué de l’Ambassade de Chine, la Chine va mener une enquête pour arrêter les suspects.
C. Diplomatie militaire
Opérations de maintien de la paix
  • Départ du septième contingent des forces de maintien de la paix chinoises (QdA) : Ce détachement, composé de 413 personnels du 78ème Groupe d’armées, est parti de l’aéroport de Harbin le 14 mai, à destination du Mali. Le contingent y restera un an et sera en charge sur le camps de Gao de construction d’infrastructures, de protection aérienne, de sécurité médicale et de sécurité générale. L’article souligne que pour se préparer à leur mission, les soldats ont étudié les règlements des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, l’étiquette diplomatique et les coutumes locales.
Rencontres
  • Le navire de la marine chinoise Xiangtan a organisé une journée portes ouvertes à Singapour (Xinhua) : Arrivée le 12 mai, la frégate en escale au port de Singapour à l’occasion de la conférence sur le développement de la défense de l'ANASE a ouvert ses portes au public le 13 mai. Les promeneurs ont pu visiter cette frégate de Type 054A, en particulier les « chinois de l’étranger » et les étudiants chinois de Singapour. Le 14 mai, le ministre de la Défense de Singapour a visité la frégate Type 054A Xiangtan (QdA)
  • Visite du ministre des affaires des anciens combattants en Serbie (Xinhua) : Le ministre Sun Shaocheng (孙绍骋) s’est rendu à Belgrade du 14 au 16 mai sur invitation de son homologue serbe. Il a été également reçu par le premier ministre. Les deux parties ont annoncé avoir signé des accords pour poursuivre et approfondir leur coopération dans de nombreux domaines (non précisés dans l’article).
Contrôle des armes stratégiques
  • L’ambassadeur pour le désarmement chinois Li Song a détaillé les positions de la RPC à Genève (Xinhua) : L’ambassadeur Li Song a réaffirmé la position pacifique de la Chine à l’égard des armes nucléaires, rappelant que la Chine n’est engagée “dans aucune course à l’armement nucléaire, ne couvre pas d’autres pays dans son “parapluie nucléaire”, ne déploie pas d’armes atomiques à l’étranger”. Par ailleurs, Li Song a réaffirmé que la Chine considère l’usage en premier de la force atomique comme un danger pour la paix mondiale. Enfin, l’ambassadeur a réaffirmé son opposition à une entrée de la Chine dans une discussion de limitation des armes nucléaires, rappelant que son arsenal est “raisonnablement modéré” par rapport à celui des russes et américains.

 

II. Armée Populaire de Libération

Evaluations et recrutement
  • Evaluation de niveau de grande envergure au sein de l’APL (QdA) : Depuis le début du printemps, une campagne de grande envergure d’évaluation au sein de l’APL est en cours. Cette campagne doit permettre aux hommes et aux officiers de recevoir leurs certificats d’aptitude, la plupart n’ayant pas reçu d’évaluation depuis longtemps. Les premiers résultats montrent que seul un faible nombre dispose des qualifications requises. La question des formations se posent désormais. Certains espèrent que suivre des formations sera associé à une augmentation du salaire, tandis que d’autres craignent un traitement inégal dans le cas où ils ne pourraient accéder à des formations. Les officiers d’Etat major vont recevoir des formations complémentaires. Il s’agit également d’améliorer les critères d’évaluation et l’échelonnage des niveaux requis. Aujourd’hui, les tests distinguent trois catégories : les commandants, les officiers d’Etat-Major et les professionnels de l’armement. Le score total de l’évaluation est noté sur 100. 30 points sont dévolus aux compétences de base en matière de commandement et 70 points au commandement opérationnel. La difficulté des épreuves est croissante. 
  • Campagne de recrutement au sein de l’Université Jiaotong, Pékin (Xinhua) : Le 11 mai, 1400 étudiants issus de 70 universités de Pékin se sont présentés à l’Université Jiaotong pour s’inscrire au sein de l’APL. D’anciens étudiants militaires (退役大学生士兵) ont pris la parole pour encourager les étudiants à s’enrôler dans l’armée. Voir dans l’article des images de l’événement.
Entraînements
  • Entraînement des unités de lutte NRBC de l’APL (Sohu) : Reportage de la chaîne CCTV portant sur la présentation des équipements de protection. Un journaliste pénètre au sein d’un lieu de stockage de protection et suit un court entraînement : courir 1.5 km en portant une combinaison de protection.
  • Entraînements de blindés dans les hauts plateaux du Xinjiang (Xinhua) : Vidéo largement retouchée montrant différent types de blindés relativement anciens - chars de combat et véhicules d’accompagnement - s'entraîner à la manoeuvre et au tir. D’après la description, il s’agirait de la milice (!).
  • Exercice de tir à une altitude de 4,600 mètres (163) : L’exercice, retransmis dans un programme CCTV, a été mené le 13 mai par une brigade de la région militaire du Tibet. Au programme de l’entraînement : manoeuvres diurnes et nocturnes, tirs précis, avec un lance-roquette unitaire longue portée de type 03 de 30 mm, développé par la Chine. Voir dans l’article de courtes vidéos des tirs.
Divers
  • 580 000 habitants pékinois possèdent une « plaque d’honneur » (militaire) suspendue à leur porte (Xinhua) : Le décompte a été effectué à l’occasion de la journée du 4 mai. De nombreux volontaires ont été déployés par le bureau des affaires des anciens militaires pour accrocher les plaques aux maisons adéquates.
Marine de l'Armée Populaire de Libération
  • Clip vidéo sur les sous-mariniers de la flotte de l’Est (Xinhua) : Cette chanson de trois minutes, sur le thème du “chronomètre du capitaine” n’est que l’une des nombreuses oeuvres de propagande de la PLAN. Cependant, le clip vidéo permet d’apercevoir sous de nombreux angles l’intérieur d’un sous-marin chinois (même si de nombreux équipements sont floutés) : le poste de contrôle, des éléments du kiosque, la salle de navigation et un lancement de missiles alors que le sous-marin.
  • Deux déserteurs rattrapés par la justice : Xinhua rappelle les conséquences d’une désertion (Xinhua) : Deux jeunes chinois coupables de désertion pendant leur service militaire ont servi d’exemple dans le canton de Xifeng, Shaanxi. Ils ont été punis par une amende, l’interdiction d’accès aux emplois publics et par l’inscription dans la liste des « importants briseurs de confiance », en plus de la mention « déserteur » au registre civil. Il s’agit là d’une liste noire locale faisant partie du système de crédit social. Davantage d’informations sur les sanctions, sur l’accord de coopération interministériel permettant le fonctionnement de cette liste noire sont disponibles sur Sina.

Articles similaires

Retour en haut